Louise Durieux soutient sa thèse

__

L’héritage théologique de Joseph de Maistre dans les œuvres fictionnelles de Jules Barbey d’Aurevilly, Léon Bloy et Georges Bernanos – Le mal et la réversibilité

Sous la direction de Pierre Glaudes

Membres du jury

M. Pierre Glaudes, professeur, directeur de thèse (Sorbonne Université)
M. Philippe Vallin, professeur (Université de Strasbourg)
M. Richard Griffiths, professeur (King’s College, Londres)
Mme Dominiqiue Millet-Gerard, professeure (Sorbonne Université)
M. Jean-Baptiste Amadieu, professeur (CNRS-ENS)

Ce travail se propose d’évaluer l’héritage théologique de Joseph de Maistre aux XIXe et XXe siècles, à travers les œuvres fictionnelles de Jules Barbey d’Aurevilly, Léon Bloy et Georges Bernanos. La thématique du mal et de la réversibilité permet de saisir la pensée maistrienne dans son ensemble et les réalités spirituelles, historiques ou même politiques qu’elle recouvre. Ses idées, tout en nourrissant de multiples controverses, préparent le renouveau religieux du milieu du XIXe siècle.

Position de thèse

↘ Lieu
↘ Laboratoire·s