Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Diplômes

2019 : Sorbonne Université, École doctorale III

Doctorat en Littérature française

2011: Université Paris-Sorbonne (Paris IV), UFR de littératures françaises et comparée

Master 2 Recherche en littérature comparée

2010: Université Paris-Sorbonne (Paris IV), UFR de Littératures Françaises et Comparée

Master 1 Recherche en littérature comparée

2007 : Université ionienne de Corfou, Grèce, Département de Langues étrangères, de traduction et d’interprétation

Maitrise (bac+4) de traduction financière, technique et littéraire.

Langues de travail : Anglais/ Français /Grec.

Thèse

« Mythe, symbole et identité à l’épreuve de l’entre-deux : L’écriture de l’arménité en France et aux États-Unis du début du XXe siècle à nos jours »

Sous la direction du professeur Sophie Basch (Sorbonne Université). Soutenue le 3 décembre 2019.

Fonctions exercées

Depuis septembre 2019 : attaché temporaire d’enseignement et de recherche (à temps plein), département d’études néo-helléniques, Université de Strasbourg.

2011-2015 : professeur de langue et littérature grecques, Institut d’études néohelléniques de Paris.

2007-2008 : professeur d’anglais tous niveaux, English language studio Vicky Spitieris, 
Corfou, Grèce.

Rattachement institutionnel : Département d’études néo-helléniques, UFR des Langues vivantes, Université de Strasbourg.

Lien avec d’autres équipes de recherche : G.E.O – EA 1340 [Groupe d’études orientales, slaves et néo-helléniques], Université de Strasbourg

 

Publication·s

Articles

– (accepté pour la publication) “A traumatic coming of age in exile: evolving identities in Shahan Shahnour’s Retreat Without Song”, ÅSEBØ Sigrun, MÜLLER GJESDAL Anje, SKALLE ERICHSEN Camilla (dirs.), Transnational Narratives, IDUNN/Scandinavian University Press.

– « Paratopie, vagabondage et ethos de l’écrivain exilé. “L’écrilibriste” Denis Donikian » PAUCHET-RICHARD Odile (ed.) , Migration et Création, Limoges, PULIM, 2020.

– ( à paraître) :“Dehumanizing narratives and hygienism as strategies of nation-building: The case of the Armenians in the late Ottoman Empire”, SCHIFF Brian et PÂRIS DE BOLLARDIÈRE Constance (dirs.), Words That Kill, Londres, Sylph Editions, 2020.

– « Échos littéraires de l’exil et de l’intégration : le cas arménien », HORVÁTH Kristina, SZABÓ David, TÓTH Reka , GOUDAILLIER Jean-Pierre (eds.), Revue des Études françaises, Budapest, Centre interuniversitaire d’études françaises de l’Université Eötvös Loránd , n°21, novembre 2016.

http://cief.elte.hu/numero-21/numero-21/charikleia-magdalini-kefalidou

Principales interventions (séminaires, colloques, journées d’études…)

– “Exile, identity, gender and sexuality in Chahan Chahnour’s “ Retreat without Song”” dans le cadre du colloque international “Transnational Narratives on Migration and Exile”, University of Bergen, Norvège, juin 2019.

– “Recreating Historical Armenia in the US: Iconography of landscapes and space in Armenian-American Literature.” dans le cadre du séminaire annuel “Home II: Home away from Home” organisé par le Centre de Recherche Philixte, l’Université libre de Bruxelles et l’Université de Louvain, avril 2019.

– « Paratopie, vagabondage et ethos de l’écrivain exilé. “L’écrilibriste” Denis Donikian » dans le cadre de la journée d’étude « Migration et Création : l’apartheid des arts apatrides ? » Université de Limoges, avril 2019.

– “Dehumanizing narratives and hygienism as strategies of nation-building: The case of the Armenians in the late Ottoman Empire », dans le cadre du colloque international : “Words that kill” , The American University of Paris / The George and Irina Schaeffer Center for the Study of Genocide, Human Rights and Conflict Prevention, mai 2018.

– “Who, after all, speaks today of the annihilation of the Armenians?: Multidirectional and palimpsestic memory in Armenian genocide survivors’ narratives.” Dans le cadre du colloque international : 5th Global Conference on Genocide: Intersections: Holocaust Scholarship, Genocide Research, and Histories of Mass Violence, The Hebrew University of Jerusalem and the Van Leer Jerusalem Institute, Israël, juin 2016.

– « Échos littéraires de l’exil et de l’intégration : le cas arménien » dans le cadre du colloque international Migrations et Intégrations, Centre interuniversitaire d’études françaises de l’Université Eötvös Loránd, Hongrie, novembre 2015.

– “Intergenerational Storytelling: Personalizing the Catastrophe, Dealing with Historical Trauma, Seeking Justice”, dans le cadre du colloque international : “Ethics of Storytelling : Historical Imagination in Contemporary literature”, Media and Visual arts, University of Turku, Finlande, juin 2015.

thèse·S
Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Inscription à la lettre du Cellf
Si vous souhaitez recevoir la lettre du CELLF, merci d’écrire à la direction du CELLF (contact ci-contre), en indiquant vos coordonnées et en nous aidant à mieux vous connaître.
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage