Charikleia Magdalini KEFALIDOU

Docteure
  • Sorbonne Université

Direction de thèse :
Sophie BASCH Membre de :

Diplômes

2019 : Sorbonne Université, École doctorale III

Doctorat en Littérature française

2011: Université Paris-Sorbonne (Paris IV), UFR de littératures françaises et comparée

Master 2 Recherche en littérature comparée

2010: Université Paris-Sorbonne (Paris IV), UFR de Littératures Françaises et Comparée

Master 1 Recherche en littérature comparée

2007 : Université ionienne de Corfou, Grèce, Département de Langues étrangères, de traduction et d’interprétation

Maitrise (bac+4) de traduction financière, technique et littéraire.

Langues de travail : Anglais/ Français /Grec.

Thèse

« Mythe, symbole et identité à l’épreuve de l’entre-deux : L’écriture de l’arménité en France et aux États-Unis du début du XXe siècle à nos jours »

Sous la direction du professeur Sophie Basch (Sorbonne Université). Soutenue le 3 décembre 2019.

Fonctions exercées

Depuis septembre 2019 : attaché temporaire d’enseignement et de recherche (à temps plein), département d’études néo-helléniques, Université de Strasbourg.

2011-2015 : professeur de langue et littérature grecques, Institut d’études néohelléniques de Paris.

2007-2008 : professeur d’anglais tous niveaux, English language studio Vicky Spitieris, 
Corfou, Grèce.

Rattachement institutionnel : Département d’études néo-helléniques, UFR des Langues vivantes, Université de Strasbourg.

Lien avec d’autres équipes de recherche : G.E.O – EA 1340 [Groupe d’études orientales, slaves et néo-helléniques], Université de Strasbourg

 


Publications

Articles

– (accepté pour la publication) “A traumatic coming of age in exile: evolving identities in Shahan Shahnour’s Retreat Without Song”, ÅSEBØ Sigrun, MÜLLER GJESDAL Anje, SKALLE ERICHSEN Camilla (dirs.), Transnational Narratives, IDUNN/Scandinavian University Press.

– « Paratopie, vagabondage et ethos de l’écrivain exilé. “L’écrilibriste” Denis Donikian » PAUCHET-RICHARD Odile (ed.) , Migration et Création, Limoges, PULIM, 2020.

– ( à paraître) :“Dehumanizing narratives and hygienism as strategies of nation-building: The case of the Armenians in the late Ottoman Empire”, SCHIFF Brian et PÂRIS DE BOLLARDIÈRE Constance (dirs.), Words That Kill, Londres, Sylph Editions, 2020.

– « Échos littéraires de l’exil et de l’intégration : le cas arménien », HORVÁTH Kristina, SZABÓ David, TÓTH Reka , GOUDAILLIER Jean-Pierre (eds.), Revue des Études françaises, Budapest, Centre interuniversitaire d’études françaises de l’Université Eötvös Loránd , n°21, novembre 2016.

http://cief.elte.hu/numero-21/numero-21/charikleia-magdalini-kefalidou

Principales interventions (séminaires, colloques, journées d’études…)

– “Exile, identity, gender and sexuality in Chahan Chahnour’s “ Retreat without Song”” dans le cadre du colloque international “Transnational Narratives on Migration and Exile”, University of Bergen, Norvège, juin 2019.

– “Recreating Historical Armenia in the US: Iconography of landscapes and space in Armenian-American Literature.” dans le cadre du séminaire annuel “Home II: Home away from Home” organisé par le Centre de Recherche Philixte, l’Université libre de Bruxelles et l’Université de Louvain, avril 2019.

– « Paratopie, vagabondage et ethos de l’écrivain exilé. “L’écrilibriste” Denis Donikian » dans le cadre de la journée d’étude « Migration et Création : l’apartheid des arts apatrides ? » Université de Limoges, avril 2019.

– “Dehumanizing narratives and hygienism as strategies of nation-building: The case of the Armenians in the late Ottoman Empire », dans le cadre du colloque international : “Words that kill” , The American University of Paris / The George and Irina Schaeffer Center for the Study of Genocide, Human Rights and Conflict Prevention, mai 2018.

– “Who, after all, speaks today of the annihilation of the Armenians?: Multidirectional and palimpsestic memory in Armenian genocide survivors’ narratives.” Dans le cadre du colloque international : 5th Global Conference on Genocide: Intersections: Holocaust Scholarship, Genocide Research, and Histories of Mass Violence, The Hebrew University of Jerusalem and the Van Leer Jerusalem Institute, Israël, juin 2016.

– « Échos littéraires de l’exil et de l’intégration : le cas arménien » dans le cadre du colloque international Migrations et Intégrations, Centre interuniversitaire d’études françaises de l’Université Eötvös Loránd, Hongrie, novembre 2015.

– “Intergenerational Storytelling: Personalizing the Catastrophe, Dealing with Historical Trauma, Seeking Justice”, dans le cadre du colloque international : “Ethics of Storytelling : Historical Imagination in Contemporary literature”, Media and Visual arts, University of Turku, Finlande, juin 2015.


Thèse·s

Les emblèmes identitaires dans la littérature des auteurs arméniens d’expression anglaise et française (XXe-XXIe siècles)




Statut : Associé