Le Théâtre de Voltaire : entre la ville et la Cour

__

Affiche colloque Voltaire

La Société des Études Voltairiennes consacre ses deux journées annuelles en 2021 au « Théâtre de Voltaire : entre la ville et la Cour (1718-1753) ». L’occasion en est donnée par la parution du Théâtre complet de Voltaire chez Classiques Garnier sous la direction générale de Pierre Frantz (6 volumes prévus, le tome I paru en décembre 2019, les tomes II et III prévus en 2021). Voltaire s’est voué pendant six décennies à l’écriture dramatique, avec plus de
cinquante pièces, à l’analyse critique et à la défense d’une esthétique dramatique nouvelle (préfaces, épîtres dédicatoires, discours, articles…). Sa correspondance avec les comédiens et auteurs témoigne elle aussi du souci constant de la représentation qui fut le sien. Il est ainsi apparu nécessaire de concentrer ces journées autour d’une unité temporelle, celle de la première grande période du répertoire voltairien, à partir de l’entrée officielle de Voltaire dans la carrière dramatique avec l’immense succès de la tragédie Œdipe (1718) et jusqu’au séjour en Prusse où il écrit et fait jouer, entre autres, Le Duc d’Alençon (1753) à la cour de Potsdam et à Berlin par la troupe amateur du Prince Henri, jeune frère de Frédéric.

Vendredi 11 juin 2021 – Amphi G. Molinié, Maison de la recherche, 28 rue Serpente – Paris 6e

9h : Accueil

9h15-9h35 : Introduction par les organisateurs Pierre Frantz et Renaud Bret-Vitoz

1re session : Le théâtre de Voltaire et son public, citadin et courtisan

Présidence : Pierre Frantz (SU, CELLF)

9h35-9h55 : Olivier Guichard (Ferney-Voltaire), « Une religion du spectacle : Francois-Marie Arouet à l’école de la scène jésuite (1704-1711) »

9h55-10h15 : Tristan Alonge (Université de La Réunion, Maison française d’Oxford), « Œdipe de Voltaire, tragédie de qui ? »

10h15-10h35 : Marie-Cécile Schang (Université de Bretagne Sud), « Les Fêtes de Ramire (1745), entre logique courtisane et pensée dramaturgique »

10h35-11h : Discussion et pause

2e session : Le théâtre de Voltaire : réfections poétiques et réactions critiques

Présidence : Sophie Marchand (SU, CELLF)

11h15-11h35 : Thibaut Julian (Centre de Recherches historiques, EHESS), « Il faut mettre la scène ailleurs » : les avatars d’Adélaïde du Guesclin »

11h35-11h55 : Stéphanie Gehanne-Gavoty (SU, CELLF), « Lectures critiques de Mahomet : Voltaire en 1742 »

11h55-12h20 : Discussion

12h30-14h : Déjeuner

3e session : Présence et diffusion du théâtre de Voltaire pendant la Révolution

Présidence : Guillaume Métayer (SU, CELLF)

14h-14h20 : Laurence Marie (Université de Columbia), « Voltaire sous les Tropiques : la réception de Voltaire sur les scènes coloniales de Saint-Domingue »

14h20-14h40 : Tomasz Wyslobocki (Université de Wroclaw), « Apôtre de la tolérance, bienfaiteur de l’humanité ou Voltaire rajeuni et réinterprété par la Révolution »

14h40-15h30 : Discussion et pause

 4e session : Présence et diffusion sous l’Empire et la Restauration

Présidence : Laurence Macé (Université de Rouen, CéRédI)

15h30-15h50 : Vincenzo de Santis (Université de Salerne), « L’axe ‘public’ dans le théâtre de Voltaire sous l’Empire »

15h50-16h10 : Clare Siviter (Université de Bristol), « Après la République, après l’Empire : Voltaire et le retour de la monarchie, 1814-1818 »

16h10-16h30 : Discussion

 17h : Assemblée générale de la Société des études voltairiennes

Samedi 12 juin 2021 – Amphi Michelet, 46 rue Saint-Jacques – Paris 5e

9h30 : Début de la journée

1re session : Interférences entre le genre théâtral et le genre musical

Présidence : Sylvain Menant (SU, CELLF)

9h35-9h55 : Jean-Philippe Grosperrin (Université Toulouse II Jean Jaurès) : « ‘‘Ces murs sont teints de sang’’ : L’opéra comme matrice du pathos en scène, d’Œdipe à Mahomet »

9h55-10h15 : Matthieu Franchin (Sorbonne Université, IReMus), « La musique des pièces de Voltaire à la Comédie-Française : la question des entractes musicaux »

10h15-10h35 : Julien Dubruque (Centre de musique baroque de Versailles), « Livret pour la ville, livret pour la cour : problèmes génétiques et éditoriaux posés par l’édition critique des opéras de Voltaire »

10h35-10h55 : Dominique Lauvernier (EPHE, Paris Sciences et Lettres), « La Princesse de Navarre et Le Temple de la Gloire : nouvelles sources pour la restitution de la Salle du Grand Théâtre de Versailles en 1745 »

10h55-11h30 : Discussion et pause

2e session : Interactions entre scènes officielles et théâtres de société

Présidence : Nicholas Cronk (Université d’Oxford, Voltaire Foundation)

11h30-11h50 : Anthony Saudrais (professeur de Lettres Modernes à l’ICES), « “Cinna, Athalie, méritaient d’être représentés ailleurs que dans un jeu de paume” : les contraintes humaines et matérielles du théâtre de la Comédie-Française d’Œdipe à Sémiramis »

11h50-12h10 : Jennifer Ruimi (chercheuse FNS senior, Université de Lausanne), « Du théâtre de Ferney à la Comédie-Française : le cas d’Olympie »

12h10-12h30 : Discussion

12h30-14h : Déjeuner

 3e session : Intrusions entre les genres littéraires

Présidence : Linda Gil (Université Paul Valéry Montpellier 3)

14h-14h20 : Marc Hersant (Université Paris III), « ‘‘Rêve parisien’’ : l’imaginaire à distance de la représentation de ses pièces sur la scène parisienne dans la correspondance de Voltaire »

14h20-14h40 : Magali Fourgnaud (INSPE Bordeaux), « ‘‘Ah ! Funeste raison, pourquoi m’éclaires-tu ?’’ (Mariamne) : illusion et désillusion dans le théâtre et les contes voltairiens »

14h40-15h30 : Discussion et pause

4e session : Influences antiques

Présidence : Renaud Bret-Vitoz (SU, CELLF)

15h30-15h50 : Gianni Iotti (Université de Pise), « La Mérope de Voltaire : entre ‘Simplicité grecque’ et ‘tragique pathétique’ »

15h50-16h10 : Dario Nicolosi (Université de Pise, CELLF), « La valeur symbolique de l’espace scénique dans les tragédies grecques et romaines de Voltaire »

16h10-16h30 : François Jacob (Université Lyon III), « Un philosophe aux Délices : Socrate en scène »

16h30-17h : Discussion et fin des Journées Voltaire 2021

↘ Lieu
↘ Laboratoire·s