Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Henry de Montherlant contre la décadence

__

« Je me suis trouvé comme tous les autres écrivains contemporains devant un fait écrasant : la décadence », constate Pierre Drieu la Rochelle dans la préface de Gilles (1939). Après 1918, l’idée de décadence s’impose en effet dans les esprits. La crise des valeurs au lendemain de la Grande Guerre conduit à s’interroger sur le destin de la civilisation. Moins obsédé que Drieu par la question de la décadence, Montherlant s’y montre néanmoins sensible lui aussi. L’étude de la décadence offre ainsi la possibilité de réévaluer l’ensemble d’une œuvre aujourd’hui quelque peu délaissée en interrogeant les mythes sur lesquels elle repose, mais aussi les représentations ou les types de discours auxquels elle donne lieu et la philosophie qui la sous-tend tout en permettant de replacer son auteur dans son siècle.

Lieu
En visioconférence
Laboratoire·s

Autres événements

Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Inscription à la lettre du Cellf
Si vous souhaitez recevoir la lettre du CELLF, merci d’écrire à la direction du CELLF (contact ci-contre), en indiquant vos coordonnées et en nous aidant à mieux vous connaître.
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage