Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Recherches en cours

Thèse en préparation : « André Félibien à Versailles : historiographie politique des splendeurs du Grand Siècle. Réédition critique des Divertissements de Versailles (1674) »

      À son retour victorieux de la guerre de Franche-Comté, Louis XIV organise six journées de divertissements à Versailles, réparties sur les mois de juillet et août 1674. C’est la plus prestigieuse fête de son règne. Mêlant pyrotechnie, jeux d’eau, collations, promenades en gondole sur le Grand Canal, illuminations, ou encore mises en scène théâtrales, Versailles se fait le miroir culturel des victoires politiques de Louis XIV, poussant au plus haut degré de perfection les arts et artisanats du royaume.

      Ces six journées nous sont parvenues grâce au récit d’André Félibien, homme de lettres et historiographe du roi, qui retrace le chemin des invités au cours de ces divertissements savamment orchestrés. Suivant cette périégèse, et arrêtant parfois son regard pour offrir des descriptions minutieuses, l’auteur nous livre un véritable tableau de ces fêtes et des jardins de Versailles. Ainsi, par le biais d’un récit de fêtes atypique, l’auteur diffuse par-delà les limites du royaume et fixe pour l’éternité ces divertissements, par essence éphémères.

      Cependant, longtemps accaparé par le champ de l’histoire de l’art ou intégré à un diptyque, ce texte mérite d’être étudié dans sa globalité et son individualité. Ce projet a pour objectif de fournir une réédition critique de ces Divertissements de Versailles, afin d’en saisir pleinement les enjeux. Replacé dans son contexte, l’ouvrage fait alors ressortir les lignes de forces qui traversent tout le XVIIe siècle et se révèle être bien plus qu’un simple document technique.

thèses