Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Thèse de doctorat en Littérature française : « Le territoire recomposé. Conscience géographique et expériences de l’espace dans les récits de la France défaite (1940) », soutenue le 16 novembre 2020 sous la direction de Jean-Louis Jeannelle et Françoise Simonet-Tenant.

 

Fonctions exercées

2022-2023 – Contrat post-doctoral « Littérature et cartographie », Université Saint-Louis – Bruxelles

2020-2022 – ATER de Littérature française XXe-XXIe siècles, Université de Rouen Normandie

2019-2020 – ATER de Lettres modernes, Université Paris Nanterre – Pôle Métiers du Livre

2016-2019 – Contrat doctoral en Littérature française, Université de Rouen Normandie

 

Parcours

2015 : Agrégation de Lettres modernes

2010-2015 : Scolarité à l’ENS (Paris) et Diplôme (majeure Littérature, mineure Géographie)

2012-2014 : Master 2 d’Histoire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Intitulé du mémoire : « Les bouquinistes des quais de Seine à la Belle Époque. Trajectoires, pratiques et représentations » (dir. Dominique Kalifa)

 

Lien avec d’autres équipes de recherche

Membre associé du CÉRÉdI (Université de Rouen Normandie)

Membre associé du Centre Prospéro (Université Saint-Louis – Bruxelles)

 

Distinctions académiques

Prix de thèse de la Fondation Flaubert (2021)

Prix Claude et Réa Simon (2019)

Publications

Ouvrage

La France en éclats. Écrire la débâcle de 1940, d’Aragon à Claude Simon, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, avril 2023.

 

Articles

1. « Approches du végétal en temps de guerre, dans les récits de Claude Simon et Pierre Gascar », Cahiers Claude Simon, n° 18, « Claude Simon : relations étrangères », numéro coordonné par Pascal Mougin et Cécile Yapaudjian-Labat, automne 2023 (à paraître).

2.« Un exil en Flaubertie. Pierre Gascar lecteur de Madame Bovary », Études normandes, n° 22, juin 2022.

3.  « L’espace allégorique de la cathédrale dans Pilote de guerre à la lumière des récits de 1940 », Cahiers Saint-Exupéry, n° 6, dir. Évelyne Thoizet, mars 2022.

4. « Le personnage à initiales. Nouveaux usages d’une figure narrative singulière », Fixxion, n° 23, « Statut du personnage dans la fiction contemporaine », numéro coordonné par Frédéric Martin-Achard, Nathalie Piégay et Dominique Rabaté, décembre 2021.

5. « Des lieux-dits pour tout lieu de mémoire. La liste toponymique de La Route des Flandres », Cahiers Claude Simon, n° 16, « Guerres et batailles », numéro coordonné par Pascal Mougin et Cécile Yapaudjian-Labat, octobre 2021.

6. « L’espace méditerranéen, échappatoire imaginaire des prisonniers de la Seconde Guerre mondiale (Braudel, Merle, Vialatte) », Astrolabe, n° 51, « Le voyage immobile », décembre 2020.

7. « Du toponyme au cryptoponyme : R… dans Aurélien d’Aragon (1944) », A contrario. Revue interdisciplinaire de sciences sociales, n° 34, actes du colloque « Nommer les lieux : questions interdisciplinaires sur le toponyme », organisé par Pauline Mettan, Christelle Reggiani et Martin Rueff, Université de Genève, 10-11 décembre 2020.

8. « Les croquis cartographiques de La Route des Flandres : un espace privilégié d’élaboration romanesque », Cahiers Claude Simon, n° 15, « Je pouvais voir », numéro coordonné par Joëlle Gleize et David Zemmour, octobre 2020.

 

Actes

Édition des actes du colloque « D’outre-tombe : vie et destin des œuvres posthumes », organisé par Aurélien d’Avout et Alex Pepino, Publications numériques du CÉRÉdI, 2020.

 

Recensions

« Réussir le roman d’une guerre manquée », recension de Clément Sigalas, La Guerre manquée. La Seconde Guerre mondiale dans le roman français (1945-1960), Paris, Hermann, coll. « Fictions pensantes », 2019, dans Acta Fabula, vol. 21, n° 9, octobre 2020.

« La géocritique en situation : dans le détour des cartes », recension de Bertrand Westphal, Atlas des égarements. Études géocritiques, Paris, Éd. de Minuit, coll. « Paradoxe », 2019, dans Acta Fabula, vol. 21, n° 2, février 2020.

« Une redécouverte critique : Robert Merle », recension de Anne Wattel, Robert Merle. Écrivain singulier du propre de l’homme (2018), Villeneuve‑d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, coll. « Littératures », 2018, dans Acta Fabula, vol. 20, n° 2, février 2019.

 

Principales communications

1. « L’œuvre au regard de ses premiers croquis. Une brève histoire de la génétique spatiale (Stendhal, Zola, Robbe-Grillet, Duras, Simon) », séminaire de Master 2 « Introduction à la critique génétique », organisé par Françoise Simonet-Tenant, Sorbonne Université, 22 octobre 2021.

2. « Guerre et reconfiguration spatiale : la géographie française en juin 40 », séminaire de recherche « Acteurs, institutions et interactions : ce que la guerre transforme », organisé par Julien Blanc et Emmanuel Saint-Fuscien, EHESS, 2 mars 2020.

3. « Quelles catégories d’analyse pour une lecture géographique des textes ? », séminaire des doctorants en littérature du xxe-xxie siècle de Sorbonne Université, 29 février 2020.

4. « Une transversalité ciblée. L’année 1940 à la croisée de la littérature, de l’histoire et de la géographie », séminaire de recherche « La France dans la Seconde Guerre mondiale » organisé par Julien Blanc, Paris, EHESS, 19 décembre 2018.

5. « L’immersion dans l’apocalypse. Lecture croisée des Communistes d’Aragon et du film Dunkerque de Christopher Nolan », colloque de Cerisy « Aragon vivant », organisé par Daniel Bougnoux et Luc Vigier, Cerisy-la-Salle, 10-17 août 2018.

thèses