Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Docteure de l’Université Paris 4 : La Poésie hors du livre. Étude sur les médiations orales de la poésie en France de 1945 aux années soixante. Directeur : Michel Murat. Jury composé de Didier Alexandre, Jean-Yves Debreuille, Christian Doumet, Pierre-Marie Héron, Michel Murat, Marie-Ève Thérenty. Thèse soutenue le 6 décembre 2012. Mention très honorable avec les félicitations du jury.

 

Fonctions exercées :

 

Chargée de cours à l’Université des langues étrangères de Pékin (Chine) – séminaire de Master et doctorants sur le surréalisme ; un autre sur Baudelaire ; direction d’un atelier de traduction (2017-2019).

 

Professeur agrégée de lettres classiques dans le secondaire, Rosny-sous-Bois (2010-2016) – cours de français et de latin en collège ; animation d’un atelier radiophonique.

 

Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) à l’Université Sorbonne-Paris 4 (2009-2010). TD de méthodologie de la recherche (Licence 1) ; préparation aux agrégations de lettres modernes et classiques : épreuve d’explication de textes hors-programme.

 

Allocataire-Moniteur à l’Université Sorbonne-Paris 4 (2006-2009) – TD de méthodologie de la recherche (Licence 1) ; préparation aux agrégations de lettres modernes et classiques : épreuve d’explication de textes hors-programme.

 

Lectrice à l’Université de Pékin (Beijing Daxue) et professeur de FLE à l’Alliance française de Pékin (2003-2004).

 

Domaine·s de recherche·s
  • Écritures et pratiques poétiques de langue française, XXe et XXIe siècles
  • Radiolittérature
  • Oralités poétiques
Recherche·s en cours

 

  • Coordination d’un collectif de chercheurs en radiolittérature. Création d’un Carnet de recherche sur Hypothèses, « Radiophonies littéraires », https://radiolitt.hypotheses.org
Publication·s

Ouvrages scientifiques (monographie et co-direction d’ouvrages) :

 

– La Poésie hors du livre (1945-1965). Le poème à l’ère de la radio et du disque, Paris, PUPS, 2015, 421 pages.

 

Archives sonores de la poésie (avec Abigail Lang et Michel Murat), Paris, Presses du réel, 2020.

 

Poésie sur les ondes. La voix des poètes-producteurs à la radio (avec Pierre-Marie Héron et Marie Joqueviel-Bourjea), Rennes, PUR, 2018.

 

Luc Bérimont. La poésie en partage (avec Carole Auroy et Pauline Bruley), Nantes, éd. du Petit Véhicule, 2015.

 

Poésie et médias, xx-xxie siècle (avec Anne Reverseau, Nadja Cohen et Anneliese Depoux), Paris, Nouveau Monde éditions, 2012.

 

 

Articles dans des revues à comité de lecture

 

– « Écrire pour la radio, passer par la voix. Franck Venaille ou l’art de la métamorphose radiophonique », dans Florian Alix, Fabien Gris, Laure Michel (dir.), Revue XXI/XX. Reconnaissances littéraires (« L’invention technologique en littérature »), n° 3, Paris, Classiques Garnier, à paraître.

 

– « Henri Pichette et le “trésor” de l’enfance : de la collecte au poème », dans Sophie Ménard, Jean-Marie Privat et Nicole Belmont (dir.), Cahiers de littérature orale (« Oralités enfantines et littératures »), n° 86, Paris, Presses de l’Inalco, à paraître.

 

– « Penser la radio en littéraire : quelques questionnements de radiolittérature », dans Alexandre Gefen etClaude Perez (dir.), Elfe XX-XXI (« Extension du domaine de la littérature »), n° 8, 2019, URL : http:// journals.openedition.org/elfe/1025 ; DOI : 10.4000/elfe.1025.

 

– « Le poète au micro et l’utopie poétique : Paul Éluard, Les Chemins et les routes de la poésie (1949) », dans Frédérik Detue et Christine Servais dir., Études littéraires (« La Lecture littéraire ou l’utopie d’une communauté »), vol. 41, n° 2, Québec, Université Laval, 2010, p. 47-58.

 

– « Les enjeux communicationnels et esthétiques de la référence au “journal” dans les Chroniques du bel canto de Louis Aragon », dans Guillaume Pinson et Maxime Prévost (dir.), Études littéraires (« Penser la littérature par la presse »), vol. 40, n° 3, Québec, Université Laval, 2009, p. 127-139.

 

 

Autres articles ou notices

 

– « Quelques repères pour une histoire de la poésie radiophonique », dans Les Carnets de Syntone, décembre 2015, p. 23-33 ; [article en ligne], http://syntone.fr/quelques-reperes-pour-une-histoire-de-la-poesie-radiophonique/, mis en ligne le 14 janvier 2016.

 

– notice « Radio », dans Daniel Delbreil (dir.), Dictionnaire Apollinaire, Paris, Champion, 2015.

 

– notice « Radio », dans Nadja Cohen et Anne Reverseau (dir.), Petit Musée d’histoire littéraire, Bruxelles, Impressions nouvelles, 2015.

 

 

Chapitres d’ouvrages scientifiques

 

– « Inventer des arts de lire la littérature : lectures radiophoniques en France, de 1940 à nos jours », dans Françoise Waquet (dir.), Le Livre qui parle. Les lectures publiques d’œuvres littéraires, Presses Sorbonne Université, à paraître.

 

– « L’héritage sonore des poètes » (avec A. Lang et M. Murat), dans Abigail Lang, Michel Murat et Céline Pardo (dir.), Archives sonores de la poésie, Paris, Presses du réel, 2020, p. 9-17.

 

– « Introduction. La voix des poètes », dans Pierre-Marie Héron, Marie Joqueviel-Bourjea, Céline Pardo (dir.), Poésie sur les ondes. La voix des poètes-producteurs à la radio, Rennes, PUR, 2018, p. 9-17.

 

– Entretien avec André Velter, « La radio est l’espace par excellence de la voix haute », dans Pierre-Marie Héron, Marie Joqueviel-Bourjea, Céline Pardo (dir.), Poésie sur les ondes. La voix des poètes-producteurs à la radio, Rennes, PUR, 2018, p. 21-31.

 

– Entretien avec Frank Smith, « L’activité radiophonique m’a permis d’étendre ma perception du réel », dans Pierre-Marie Héron, Marie Joqueviel-Bourjea, Céline Pardo (dir.), Poésie sur les ondes. La voix des poètes-producteurs à la radio, Rennes, PUR, 2018, p. 33-36.

 

– « Ceci n’est pas une conférence. Du rituel social au rituel poétique chez Ponge et Artaud », dans David Martens et Bart Van den Bossche (dir.), 1947. Almanach littéraire, Bruxelles, Impressions nouvelles, 2017, p. 200-206.

 

– « Pour en finir avec le surréalisme. Les Épiphanies de Henri Pichette », dans David Martens et Bart Van den Bossche (dir.), 1947. Almanach littéraire, Bruxelles, Impressions nouvelles, 2017, p. 225-230.

 

– « Introduction » (avec Mathilde Labbé), de la section « Radio et télévision » dans Ivanne Rialland (dir.), Critique et médium, Paris, CNRS éditions, 2017.

 

« Avec un écrivain, les yeux fermés. L’art du portrait d’écrivain à la radio », dans Ivanne Rialland (dir.), Critique et médium, Paris, CNRS éditions, 2017, p. 271-285.

 

– « La poésie au cœur de la bataille culturelle. Les Jam sessions chansons-poésies, à la conquête de la jeunesse », dans Carole Auroy, Pauline Bruley, Céline Pardo (dir.), Luc Bérimont. La poésie en partage, Nantes, éd. du Petit Véhicule, 2015, p. 143-154.

 

– « Introduction » (avec Nadja Cohen et Anne Reverseau), dans Céline Pardo, Nadja Cohen, Anne Reverseau et Anneliese Depoux (dir.), Poésie et médias, xx-xxie siècle, Paris, Nouveau Monde éditions, 2012.

 

– « La mise en livre du Savon de Francis Ponge », dans Céline Pardo, Nadja Cohen, Anne Reverseau et Anneliese Depoux (dir.), Poésie et médias, xx-xxie siècle, Paris, Nouveau Monde éditions, 2012, p. 91-112.

 

 

Communications publiées

 

– « Venaille magnétique. Écrire pour la bande, dans les contre-allées de la poésie », dans Christophe Deleu, Pierre-Marie Héron et Karine Le Bail (dir.), « Nuits magnétiques (1978-1999) : la part des écrivains », Komodo 21, n° 13, 2021, http://komodo21.fr/venaille-magnetique/

 

– « Dire sans lire : une leçon de lecture publique (Christophe Tarkos, cipM, 18 avril1997) », [Actes du colloque tenu à Montpellier les 31 janvier, 1er et 2 février 2018, organisé par Catherine Soulier, Marie-Ève Thérenty et Galia Yanoshevsky], dans Fabula / Les colloques, Écrivains en performances, 2019, URL : http://www.fabula.org/colloques/document6370.php

 

– « “Georges Perros, Jean Daive”, au miroir de la radio », dans Pierre-Marie Héron et David Martens (dir.), « L’entretien d’écrivain à la radio (France, 1960-1985) », Komodo 21, n° 8, 2018, http://komodo21.fr/georges-perros-jean-daive-miroir-de-radio/

 

– « Poésie et télévision : la rencontre rêvée », dans Stéphane Hirschi, Corinne Legoy, Serge Linarès, Alexandra Saemmer et Alain Vaillant (dir.), La Poésie délivrée, Paris, PU Nanterre, 2017, p. 537-549 [Actes du colloque international « La poésie hors le livre », Nanterre, octobre 2013].

 

– « Théories et expérimentations radiophoniques des années cinquante : l’ambition d’une nouvelle diction poétique à la RTF », dans Jean-François Puff (dir.), Dire la poésie ?, Nantes, éditions Cécile Defaut, 2015, p. 129-151, [actes du colloque international de Saint-Étienne, septembre 2013].

 

– « Viv(r)e la poésie. Poésie et radio selon Soupault », dans Pierre-Marie Héron (dir.), « Les radios de Philippe Soupault », Komodo 21, n° 2, 2015, http://komodo21.fr/vivre-la-poesie-poesie-et-radio-selon-soupault/ [actes d’une journée d’étude co-organisée à Montpellier en mars 2014].

 

 

Recensions

 

– « Apollinaire. Le regard du poète », compte-rendu d’exposition, pour L’Exporateur littéraire : carnet de visites, octobre 2016 ; [article en ligne], https://www.litteraturesmodesdemploi.org/carnet/a-la-recherche-dutopia-3/

 

– CR de Jérôme Thélot, Le Travail vivant de la poésie (Paris, Les Belles Lettres, 2013), pour Les Lettres romanes, t. 68, n° 1-2, 2014, p. 314-317.

 

– « Quand la linguistique éclaire l’art théâtral », sur Jean-Claude Milner et François Regnault, Dire le vers. Court traité à l’intention des acteurs et des amateurs d’alexandrins (Lagrasse, Verdier Poche, 2008), pour Acta Fabula, Essais critiques, mis en ligne le 25 avril 2009, URL : http://www.fabula.org/revue/document5013.php

 

– « Une œuvre estrangeante », sur Hervé Bismuth, Le Fou d’Elsa : métissages linguistiques et discursifs (Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, 2007), pour Acta Fabula, Essais critiques, mis en ligne le 5 juin 2008, URL : http://www.fabula.org/revue/document4276.php

 

 

Communications non publiées ou à paraître

 

23 avril 2021 : « Un poème d’ondes : L’Œil des Sargasses en sa forme radiophonique », pour la journée d’étude sur « Michel Butor et la radio » organisée à Montpellier par Pierre-Marie Héron et Patrick Suter [à paraître dans Komodo 21].

 

14 avril 2021 : « Archives de voix : quelles mémoires pour les voix d’écrivains ? », pour le colloque international organisé à l’Université de Montréal du 14 au 16 avril 2021 par Selina Follonier, Anthony Glinoer et Karim Larose.

 

8 février 2021 : « Lectures de Jude Stéfan : la prose des vers », pour le séminaire « L’écoute du poème » (dirigé par Michel Murat), Sorbonne Université [Zoom].

 

31 mars 2017 : « Les lectures à une voix de Henri Pichette », dans le cadre du colloque international « Lire par la voix d’un autre » organisé par Aurélie Mouton-Rezzouk, Arnaud Ryckner et Bérengère Voisin, Rouen [article à paraître en 2021].

 

25 janvier 2016 : « Les poètes et la démocratisation de la poésie », conférence de deux heures dans le cadre de la journée annuelle de formation du « Printemps des poètes », Paris.

 

26 juin 2015 : introduction de la journée d’étude « Lectures littéraires en public : le point de vue des organisateurs », co-organisée avec Jean-François Puff, dans le cadre du programme « Oraliser la littérature » (Labex Obvil), Maison de la Recherche, Paris.

 

4 juin 2009 : « Radio et poésie dans la seconde après-guerre en France », intervention à l’INA dans le cadre du Groupe RADIO (Rencontres-Ateliers Doctoraux Interdisciplinaires sur la radio), Paris.

 

14 mars 2008 : « Entre histoire des médias et histoire littéraire : l’exemple de la radio et de la poésie », pour la rencontre doctorale ENS (Paris)-Département de Français moderne de l’Université de Genève intitulée « La construction de l’histoire littéraire » (organisée par Laurent Jenny et Michel Murat), Genève.

 

18 décembre 2007 : « Aragon et la notion de bel canto », pour le Groupe de travail « La poésie au carrefour des arts », Maison de la Recherche, Paris.

Publication·s associée·s
Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage
Inscription à la lettre du Cellf