Clément SIGALAS

Docteur
  • Université de Marne-la-Vallée

Postes occupés et expérience d’enseignement

– PRAG (depuis le 01/09/2017) à l’université de Marne-la-Vallée (IUT Métiers du Multimédia et de l’Internet, site de Meaux)
– ATER (3 ans) à l’université de Tours (IUT Gestion des Entreprises et des Administrations) (2014-2017)
– Doctorant contractuel (3 ans) puis ATER (1 an) à l’université Paris-Sorbonne (2010-2014)

Membre associé au LISAA (université Paris-Est Marne-la-Vallée)
Associé au projet de recherche CSLF « Écrire les guerres du Moyen-Âge à nos jours » (Paris-Nanterre)

Publication·s associée·s

Le négatif de l’écriture. Enquêtes sur le pouvoir de décréer

Publications

Ouvrages, éditions critiques et directions de collectifs

La Guerre manquée. La Seconde Guerre mondiale dans le roman français, Paris, Hermann, coll. « Fictions pensantes », 2019.

Articles

« Figures du résistant imposteur dans la fiction sur la Seconde Guerre mondiale », À l’épreuve, dossier « Arts et imposture » n° 4, 2017, [http://www.alepreuve.org/content/figures-du-résistant-imposteur-dans-la-fiction-sur-la-seconde-guerre-mondiale].

« 1940 : quelle guerre ? », Médium, n° 49, octobre-décembre 2016, p. 192-205.

« Quatre écrivains au cœur de la guerre : entre inscription dans l’actualité et résistance au présent (1939-1945) », ELFe XX-XXI, « Littérature et actualité », sous la direction de Simon Bréan, Catherine Douzou et Alexandre Gefen, n° 3, 2013, p. 55-70.

« Le promeneur résistant, le combattant exilé et le prisonnier évadé, ou les métamorphoses d’Ulysse en 1939-1945 », Réflexion(s), revue en ligne des Presses universitaires de Perpignan, novembre 2012 [http://reflexions.univ-perp.fr/images/stories/sigala.pdf]

« Lecture du chapitre II de “La Conjuration” (Les Épées, première partie) », Roman 20-50, n° 42, décembre 2006, p. 103-114

Principales interventions (séminaires, colloques, journées d’études…)

« “Renier un premier reniement” ? Le fantôme de La Corde raide dans La Route des Flandres et Le Tramway de Claude Simon ». Colloque « Œuvres abandonnées, remodelées ou reniées : le pouvoir de décréer », organisé par Jean-Louis Jeannelle et François Vanoosthuyse, université de Rouen, 1er-2 avril 2019, actes à paraître sur Fabula courant 2020.

« Le “péché de littérature”, ou la littérature confrontée à l’expérience populaire de la Seconde Guerre mondiale ». Colloque international « La Littérature à l’épreuve des arts populaires », université Paris-Est Marne-la-Vallée, 13-15 juin 2012. Publié dans P. Alexandre-Bergues (dir.), L’Idée de littérature à l’épreuve des arts populaires, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 241-258.

« La Seconde Guerre mondiale au balcon : les représentations romanesques du spectacle de 
la guerre ». Colloque international « Représentations des guerres modernes : champs 
d’action, champs de vision », université du Havre, 19-21 mars 2014. Paru en anglais sous le titre « The Second World War Seen From The Balcony: Representations Of The Spectacle Of War In The French Post-War Novel », dans Claire Bowen and Catherine Hoffman (ed.), Representing Wars From 1860 To The Present. Fields Of Action, Fields Of Vision, Leiden, Boston, Brill, Rodopi, 2018, p. 51-66.

« La Révolution française dans le roman sur la Deuxième Guerre mondiale : d’un récit national manqué à l’autre ». Journée d’études « Engagement de l’écrivain et imaginaires de la révolution (XIXe-XXIe siècles) », université Paris Diderot, 9 juin 2017, à paraître courant 2020.

« Claude Simon antirésistancialiste (La Corde raide, Gulliver, La Route des Flandres) ». Deuxième séminaire des jeunes chercheurs sur l’œuvre de Claude Simon, université Paris 8, 3 juin 2016. Actes édités par Martine Créac’h et Aurélie Renaud, consultables en ligne sur le site de Fabula [http://www.fabula.org/colloques/document3553.php].

« Quel roman français de la guerre en 1945 ? Le cas de Drôle de jeu, de Roger Vailland ». Journée d’études « Roman et identité : un roman français ? (1920-1980) », université Paris-Sorbonne, 14 juin 2011. Publié dans Anne Cadin, Perrine Coudurier [et. al.] (dirs.), Romans et récits français, entre nationalisme et cosmopolitisme, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 263-278.

Distinctions

Prix de thèse Aguirre-Basualdo / André Labrouquère de la Chancellerie des universités de Paris, 2016.

Prix de thèse « Mémoires et patrimoines de guerre » 2016, décerné par Le Souvenir français et l’Institut des Études sur la Guerre et la Paix, Paris 1 Panthéon-Sorbonne.


Statut : Associé