Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Elsa Courant est docteur ès lettres de l’ENS Ulm et de l’Université de Bale, et chargée de recherches au CNRS.

Domaine·s de recherche·s

Poétique historique.

Philologie, bibliographie, mesure du livre.

Histoire littéraire et culturelle du XIXe siècle.

Liens entre littérature, arts et science.

Épistémologie et histoire des sciences.

Histoire des genres littéraires.

Recherche·s en cours

Elsa Courant travaille actuellement à un projet de bibliographie numérique de grande envergure, ayant pour objectif de réévaluer certains repères hérités de l’histoire littéraire construite au XIXe siècle.

Elle contribue également au défrichage des archives de l’Académie des Jeux floraux dans le cadre d’une étude sur la construction des normes académiques de la reconnaissance poétique.

Dans la lignée de son travail de recherche sur la poésie cosmologique, elle participe à l’analyse et la valorisation des archives de Camille Flammarion, conservées à l’Observatoire de Juvisy, avec le soutien de la SAF.

Publication·s

Ouvrages :

  • [2020] Poésie et cosmologie dans la seconde moitié du XIXe siècle. Nouvelle mythologie de la nuit à l’ère du positivisme, Genève, Droz.
  • [2018] Un territoire en partage. Littérature et sciences au XIXe siècle, Elsa Courant et Romain Enriquez (dir.), ouvrage mis en ligne le 18 janvier 2018 sur Epistemocritique (<http://epistemocritique.org/category/ouvrages-en-ligne/litterature-et-sciences-au-xixe-siecle/>, ISBN 979-10-97361-05-1).
  • [2017] Voyages imaginaires et récits des autres mondes (XIXe-XXIe siècles), textes réunis par Elsa Courant, mis en ligne sur Fabula, avec la participation d’Anne Besson, Simon Bréan, Thomas Conrad, Patrick Désile, Jean-Michel Gouvard, Françoise Lavocat, Maria-Pia Mischitelli, Mélinda Palombi et Isabelle Pantin (<https://www.fabula.org/colloques/sommaire4748.php>).
  • [2016] Pastiches et parodies, Elsa Courant (dir.), Paris, Éditions de la rue d’Ulm.

Articles et chapitres d’ouvrages :

  • [2020] « Du jour à la nuit : la transition symbolique des imaginaires culturels (XVIIIe-XIXe siècles », [in] F. Barrière et C. Bertonèche (dir.), Poésie et Astronomie : de l’Antiquité au Romantisme. Avant-propos de Marc Lachièze-Rey, Grenoble, UGA Éditions, 2020.
  • [2020] « Querelles d’“amatrices” : dire la compétence littéraire au féminin pendant le XIXe siècle », [in] N. Richard et C. Joschke (dir.), « Amateurs », Romantisme, 2020/1.
  • [2020] « “Ces jeux floraux des temps modernes”. Les premiers prix Nobel de littérature, de Sully Prudhomme à Mistral », [in] F. Allix (dir.), « Reconnaissances littéraires », XXI/XX, 2020/1.
  • [2020] « Les Cosmicomics de Calvino : l’univers à portée d’humain », Culture – science – technique, Nice, 2020.
  • [2019] « Mallarmé et les règles du Jeu. Quelques réflexions à l’usage du “lecteur habile” », Archicubes, numéro spécial « Le jeu », avril 2019, no26, p. 95-97.
  • [2018] « Ernest Renan, Max Müller et l’Essai de mythologie comparée. Histoire d’une traduction française », Revue de littérature comparée, 2018/1, vol. 92, p. 19-36.
  • [2016] « Écrire au “folio du ciel” : le modèle de la constellation dans Un coup de dés de Stéphane Mallarmé », Revue d’histoire littéraire de la France (RHLF), 2016/4, vol. 116, p. 869-892.
  • [2016] « Astronomie et mesure du temps chez Camille Flammarion : de l’infini au temps relatif », [in] L. Clauzade (dir.), « La Mesure du temps », Romantisme, 2016/4, n° 174, p. 40-49.
  • [2016] « Savoir et mystère dans La Légende des siècles. Une mythologie de la science au service de la foi », [in] V. Bierce et J. Vest (dir.), Romantisme et croyances, Actes de la Journée d’étude du 12 mars 2015, École normale supérieure de Lyon, « Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités » (IHRIM), Paris, Eurédit, 2016, p. 57-73.
  • [2016] « Les fictions de l’avenir chez Camille Flammarion », Actes du congrès de la SERD « Le XIXe siècle face au futur. Penser, représenter, rêver l’avenir au XIXe siècle ». Accessible en ligne à l’adresse <https://serd.hypotheses.org/1843>.

Comptes rendus :

  • [2020] « De l’“Eden” au “Pandemonium”. La littérature à l’épreuve de l’âge industriel ». Compte rendu de l’ouvrage de Marta Caraion, « Les Philosophes de la vapeur et des allumettes chimiques ». Littérature, sciences et industrie en 1855, Genève, Droz, 2008, [in] Acta fabula, dossier critique no 60, « Toucher au “vrai” : la poésie à l’épreuve des sciences et des savoirs », vol. 21, no 11, 2020, accessible en ligne sur <https://www.fabula.org/acta/document13270.php>.
  • [2020] Sur J.-L. Diaz et M. Le Bail, L’Histoire littéraire des bibliophiles, « Histoire et civilisation du livre », Genève, Droz, 2019, [in] Nineteenth-Century French Studies, vol. 48, no 3-4, 2020.
  • [2016] « Représenter le ciel de l’Antiquité à nos jours », mis en ligne sur <http://humanites-spatiales.fr/le-ciel-de-lantiquite-a-nos-jours/>.
  • [2015] « S’approprier le ciel au XIXe siècle. À propos du dossier “L’Astronomie” de la revue Romantisme, n° 166, 2014 / 04 », mis en ligne sur <http://humanites-spatiales.fr/sapproprier-le-ciel-au-xixe-siecle/>.
Publication·s associée·s
Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Inscription à la lettre du Cellf
Si vous souhaitez recevoir la lettre du CELLF, merci d’écrire à la direction du CELLF (contact ci-contre), en indiquant vos coordonnées et en nous aidant à mieux vous connaître.
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage