Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

– 2021-2022 : ATER (université Paul-Valéry Montpellier 3)

– 2021 :  doctorat en littérature et civilisation française (Sorbonne Université): « Écrire côte à côte. Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, un couple littéraire », sous la direction de Jean-François Louette (Sorbonne Université). Thèse soutenue le 10 novembre 2021 devant un jury composé de : Hélène Baty-Delalande (Université Rennes 2), Jean-Louis Jeannelle (Sorbonne Université), Gilles Philippe (Université de Lausanne), Juliette Simont (FNRS/Université Libre de Bruxelles)

– 2020-2021 : ATER (Sorbonne Université)

– 2017-2020 : contrat doctoral avec mission d’enseignement en littératures françaises (Sorbonne Université)

– 2017 : diplôme de l’École normale supérieure

– 2016 : agrégation de Lettres modernes

– 2013-2015 : master recherche en Littératures françaises (Sorbonne Université)

– 2012-2013 : licence en Langues et littératures françaises et romanes (Université de Liège)

 

Publications

Articles

– « Du Mouvement de Libération des Femmes à L’Idiot de la famille. La féminisation de l’expérience et ses limites », Annales de l’Institut de Philosophie de l’Université de Bruxelles, Vincent de Coorebyter (dir.) [à paraître en 2022].

– « Sartre est-il un dépossédé ? Retour sur la polémique de l’automne 1966 », L’Année sartrienne, n° 36, Liège, Presses Universitaires de Liège [à paraître en 2022].

– « Sartre, Beauvoir et l’écriture collaborative dans Combat », Les Écritures à quatre mains, XIX-XXe, Bernard Alavoine, Noëlle Benhamou, Marie-Françoise Lemonnier-Delpy (dir.), Artois Presses Université [à paraître en 2022]

– « “Les tentatives seront des gestes brisés aussitôt qu’ébauchés” : Tentative d’existence et la réécriture de soi », Genesis, n° 53 (« Sartre et Beauvoir »), Jean Bourgault et Jean-Louis Jeannelle (dir.) [à paraître en janvier 2022].

– « Des nouvelles d’atmosphère aux nouvelles du Mur : l’influence de Beauvoir ? », Roman 20-50, hors série n° 10 [à paraître à l’automne 2021].

– « “Voilà de la nouvelle”. Le dialogue dans Le Mur », Op. cit. Revue des littératures et des arts, « Agrégation 2022 », n° 23, automne 2021.

– « Se réécrire via un tiers. Gide, Sartre et Beauvoir sur la question du sadomasochisme », L’Année sartrienne, n° 35, Liège, Presses Universitaires de Liège, 2021, p. 9-22.

– « L’écriture-relais. Le merveilleux dans La Nausée, Quand prime le spirituel et Le Mur », Reescriptures literàries. La hipertextualitat en les literatures occidentals (1900-1939), Carme Gregori, Gonçal López-Pampló et Jordi Malé (éd.), Barcelona, Publicacions de l’Abadia de Montserrat, 2020, p. 55-63.

– « Liste croisée des lectures de Sartre et de Beauvoir (1905-1945) », Études sartriennes, Classiques Garnier, n° 24, 2020, p. 35-129.

– « Portraits de Sartre et Beauvoir lisant (1905-1945) », Études sartriennes, Classiques Garnier, n° 24, 2020, p. 11-34.

– « Poétique du dialogue romanesque chez Simone de Beauvoir », Revue d’histoire littéraire de la France, 2020, 120e année, n° 1, p. 137-156 («“Petites revues”. Grande presse et édition à la fin du XIXesiècle »).

– « “Aller et retour” (1944) et correspondance avec Jean Ballard », notice du manuscrit pour le Catalogue génétique général des manuscrits de Jean-Paul Sartre, ITEM, ENS-CNRS (« Écrits philosophiques »).

– « Chronologie croisée des œuvres de Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir », L’Année sartrienne, n° 33, 2019, p. 23-52.

– « Les Mots des Mémoires », Simone de Beauvoir. « Mémoires d’une jeune fille rangée », Jean-Louis Jeannelle (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2018, p. 137-150.

– « Sartre, “l’antipédéraste” ? », Études sartriennes, Classiques Garnier, n° 22, 2018, p. 321-340.

– « Théorie et pratique du dialogue romanesque chez Jean-Paul Sartre », Sartre Studies International, vol. 22, Issue 1, Spring 2016, p. 69-82.

Comptes rendus 

– « L’autobiographie sociologique existe-t-elle ? », compte rendu de Carnets de socioanalyse. Écrire les pratiques ordinaires (2020) d’Yvette Delsaut et de Se ressaisir. Enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe(2021) de Rose-Marie Lagrave pour le site internet du groupe de recherche sur les « Écrits de soi » [à paraître en 2022].

– « De la recherche biographique en éducation à l’approche littéraire des écrits de soi », compte rendu de Christine Delory-Momberger (dir.), Vocabulaire des histoires de vie et de la recherche biographique, Paris, Érès, 2019 pour le site internet du groupe de recherche sur les « Écrits de soi » [à paraître en 2022].

– Compte rendu de l’ouvrage de Pierre de Bonneville, Sartre & les amours contingentes, L’Année sartrienne, n° 33, 2019, p. 149-150.

– Compte rendu de l’ouvrage de Manon Garcia, On ne naît pas soumise, on le devient, Simone de Beauvoir Studies, vol. 30, n° 2, 2019, p. 369-375.

– Compte rendu de l’ouvrage de Thomas Franck, Lecture phénoménologique du discours romanesque. Rhétorique du corps dans le roman existentialiste et le Nouveau Roman, L’Année sartrienne, n° 32, 2018, p. 91-96.

thèses
Publications associées