Renaud BRET-VITOZ

Professeur de littérature française
  • Sorbonne Université
Membre de :

Domaines de recherches

  • Histoire et esthétique du théâtre
  • Dramaturgie, scénographie
  • Le théâtre du XVIIIe siècle, en particulier Voltaire, Marivaux, Lemierre
  • La tragédie en France
  • Les personnages et les héros dramatiques de l’âge classique à la Révolution
  • Les représentations du peuple dans les textes et sur la scène

Publications

Ouvrages individuels

L’éveil du héros plébéien (1760-1794), PUL, « Théâtre et Société », 2018, 23 illustrations, 446 p.

Cirey en Champagne avec Voltaire, Le Poët-Laval, éd. Bleulefit, « Présences du Patrimoine », 2011, 85 illustrations, 183 p.

L’Espace et la scène : dramaturgie de la tragédie française 1691-1759, Oxford, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, SVEC 2008 : 11, 5 illustrations, 345 p.

Éditions critiques

Voltaire, L’Orphelin de la Chine (1755), tragédie, participation à l’édition critique de Basile Guy dans les Œuvres complètes de Voltaire, Oxford, Voltaire Foundation, 2009, vol. 45A, 4 illustrations, 456 p.

Antoine-Marin Lemierre, Guillaume Tell (1767-1793), tragédie, édition savante avec variantes complètes et textes inédits, précédée d’une introduction : « Une tragédie offerte au regard » (p. 9-64) et d’une préface de Pierre Frantz, Presses Universitaires de Rennes, « Textes rares », 2005, 1 illustration, 200 p.

À paraître :

Voltaire, Ériphyle (1732), tragédie, présentation, notes et variantes significatives, dans le Théâtre complet de Voltaire chez Classiques Garnier, tome II : « L’Ombre de Shakespeare », sous la direction de Pierre Frantz et François Jacob.

Rousseau, Jean-Jacques, L’Engagement téméraire (1747), comédie en trois actes et en vers, et Arlequin amoureux malgré lui (1747), comédie inachevée en prose, présentations, établissement des textes, notes et variantes d’après le manuscrit, dans les Œuvres complètes de Rousseau chez Classiques Garnier, tome III : 1743-1747, sous la dir. de J. Berchtold, F. Jacob, Ch. Martin et Y. Séité.

Rousseau, Jean-Jacques, Narcisse (1752), comédie en un acte en prose, présentation, établissement du texte, variantes et annotations de l’ éd. inachevée de René Démoris, dans les Œuvres complètes de Rousseau chez Classiques Garnier, tome VI, sous la dir. de J. Berchtold, F. Jacob, Ch. Martin et Y. Séité.

Ouvrages collectifs

Chapitres « Marivaux », « Nouvelles Pratiques » et « Nouveaux héros » (en coll. avec Pierre Frantz) dans Le Théâtre français du XVIIIe Siècle, histoire, textes choisis, mises en scène, sous la direction de Pierre Frantz et Sophie Marchand, Paris, L’Avant-Scène Théâtre, 2009.

Entrée « Héros » du Dictionnaire encyclopédique de l’identité, sous la direction de Jean Gayon, Gallimard, « Folio essais », 2020, partie « Sciences du langage et études littéraires » coordonnée par B. Godart-Wendling et M. Hersant, p.395-399.

En préparation :

Quatre entrées dans le Dictionnaire Rousseau chez Classiques Garnier, sous la direction de Christophe Martin et Bruno Bernardi.

Direction de collectifs et d’actes de colloque

Danse et Dionysiaque : histoire, héritage et métamorphoses, en collaboration avec E. van Haesebroeck et N. Vincent-Arnaud, Éditions Universitaires de Dijon, 2020, 148 p.

Raymond Naves, les débuts de l’esthétique au XVIIIe siècle, PUM, « Lettres et culture », 2018, 232 p.

Esthétique(s) queer dans la littérature et les arts. Sexualités et politiques du trouble, sous la dir. générale de Muriel Plana et Frédéric Sounac, actes du colloque international « Une esthétique queer ? Transgression et subversion dans la littérature et les arts », Dijon, EUD, « écritures », 2015.

Espace et énonciation : linguistique et littératures française et francophone, textes choisis et présentés avec Jacqueline Bacha, Tunis, Sahar, « Mémoire d’encre », 2012, 252 p.

Articles et contributions à des publications collectives (sélection)

« L’expérience théâtrale de Voltaire à Potsdam et Berlin (1750-1753) : autour du Duc d’Alençon ou les frères ennemis », Journées Voltaire : Voltaire du Rhin au Danube (XVIIIe-XIXe s.), dans Revue Voltaire n° 19, 2019, p. 49-62.

« La fiction théâtrale dans le discours des dramaturges du XVIIIe siècle » dans Registres : « Fiction théâtrale : expérience logique et dialogique », sous la dir. de J de Guardia et M. Plana, 2018, p. 13-29.

« Spartacus (1760) de Saurin : l’envers de l’histoire romaine », dans Les Arts du spectacle et la référence antique dans le théâtre européen (1760-1830), Mara Fazio, Pierre Frantz et Vincenzo De Santis (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 13-27.

« Les dénouements des tragédies de Lemierre à l’épreuve de la scène », dans Revoir la fin. Dénouements remaniés au théâtre (XVIIIe et XIXe siècles), sous la dir. de F. Naugrette et S. Robardey-Eppstein, Paris, Classiques Garnier, série « Études théâtrales », 2016, p. 69-85.

« D’Otway à Voltaire, ou la tragédie sauvée par le héros plébéien », dans Revue Voltaire no15, 2015, section II : « Voltaire et le théâtre anglais », p. 235-249.

« ‘Les avant-coureurs du trépas’ : les préparatifs de la scène nocturne dans Didon (1734-1746) de Lefranc de Pompignan », Arrêt sur scène / Scène Focus no4 – 2015 [revue en ligne] :

http://www.ircl.cnrs.fr/francais/arret_scene/arret_scene_focus_accueil.htm

« ‘Tout ce que l’œil peut embrasser sans peine’ : la prééminence du visuel dans le théâtre de Voltaire » (avec 3 illustrations), dans Revue Voltaire no12 : « Voltaire et les arts visuels », Paris-Sorbonne, 2012, p. 219-233.

« Les lettres de Voltaire sur les spectacles : théorie et pratique subreptices au fil de la correspondance », dans Anecdotes dramatiques : de la Renaissance aux Lumières, F. Lecercle, S. Marchand, Z. Schweitzer (dir.), Paris, PUPS, « Theatrum Mundi », 2012, p. 125-137.

« Entre coulisse et plateau : théorie et pratique de la liaison des scènes dans la tragédie française du xviiie siècle », dans La Scène, la salle et la coulisse dans le théâtre du XVIIIe siècle, P. Frantz et Th. Wynn (dir.), Paris, PUPS, 2011, p. 15-31.

« Comment créer un personnage sacré au théâtre ? L’exemple du Mahomet de Voltaire », dans nord’ : Théâtre(s), no47, 2011, p. 35-48.

« L’égypte pharaonique dans la tragédie (1701-1824) : le renouvellement progressif et contrasté d’un imaginaire », dans Littératures : regards sur la tragédie 1736-1815, 2010, p. 73-87.

« ‘Lekain, maître de la scène’ : la mise en scène à la lumière d’un manuscrit inédit de l’acteur », dans La Fabrique du théâtre avant la mise en scène (1650-1880), M. Fazio et P. Frantz (dir.), Paris, Desjonquères, 2010, p. 217-227.

« Peut-on parler d’une querelle du décor au XVIIIe siècle ? La question du pittoresque dans Tancrède », dans Les Querelles dramatiques en France à l’âge classique (XVIIe-XVIIIe siècles), études réunies par E. Hénin, Louvain, éd. Peeters, « République des Lettres », 2010, p. 271-288.

« L’efflorescence décorative dans la tragédie au temps de la Révolution : une conquête politique et artistique », dans Costumes, décors et accessoires dans le théâtre de la Révolution et de l’Empire, Ph. Bourdin et F. Le Borgne (dir.) , « Histoires croisées », 2010, p. 23-39.

« Du corps sonore au paysage symphonique dans la tragédie du XVIIIe siècle : modèle rythmique ou débordement spectaculaire ? », dans Les Relations Musique Théâtre : du désir au modèle, M. Plana et F. Sounac dir.), Paris, L’Harmattan, 2010, p. 57-72.

« Ruses et pièges chez Marivaux ou les déprises de l’amour », dans Marivaux : jeu et surprises de l’amour, Pierre Frantz (dir.) , Oxford, Voltaire Foundation, Presses de la Sorbonne, VIF, 2009, p. 107-121.

« Meurtres à l’anglaise ou l’apparition du lieu du crime dans la tragédie du XVIIIe siècle (1707-1758) », dans Littératures classiques, no67 – Automne 2009 : « Réécritures du crime : L’acte sanglant sur la scène (XVIe-XVIIIe siècles), p. 171-186.

« ‘Une forme mystérieusement grimaçante’ : regards portés par les contemporains sur les décors de tragédies », dans Orages, Littérature et culture 1760-1830, no5 : « Formes errantes et vagabondes », Pierre Frantz (dir.), mars 2006, p. 161-183.

« Campistron et les transformations de l’espace scénique : les scènes d’amants surpris », dans Littératures classiques, n° 52, 2004 : Campistron & consorts : tragédie et opéra en France (1683-1733), p. 215-227.

« Les mises en scène spectaculaires de Corneille au XVIIIe siècle : l’exemple du répertoire tragique de Lekain », dans XVIIe Siècle, no225, 2004, p. 585-593.

« La Mort de César et Brutus de Voltaire ou l’histoire en coulisse », dans Cahiers Voltaire no2 : « Jouer Voltaire aujourd’hui ? », décembre 2003, p. 159-170.

« Mise en forme et mise en critique du procès au théâtre : l’exemple des scènes d’interrogatoire dans Athalie, Œdipe, Brutus et Guillaume Tell », dans Représentations du procès, Droit, Théâtre, Littérature, Cinéma, Christian Biet & Laurence Schifano (dir.), PU de Paris X-Nanterre, « Représentation », 2003, p. 223-236.

 

À  paraître :

« L’essor des seconds rôles dans la tragédie et leur influence sur le mélodrame », Congrès de l’Association Internationale des Études Françaises : Journée « Le Mélodrame » présidée par Roxane Martin, 8 juillet 2020, à paraître dans les Cahiers de l’AIEF.

« Guillaume Tell de Lemierre, héros providentiel ? », Colloque international « Guillaume Tell, icône politique », organisé par Jean-François Candoni, 11-13 mars 2020, Rennes 2, Presses Universitaires de Strasbourg, collection « helvetica ».

« La défense du statut de comédien-français dans les Mémoires de Lekain », Journée d’études « La Comédie-Française racontée par ses sociétaires », organisée par Florence Naugrette (Sorbonne Université, IUF) et le Priteps, 25-26 septembre 2020.

« Rousseau disciple de Marivaux dans les théâtres de Chenonceaux et de la Chevrette », actes du colloque international « Genres et esthétique des théâtres de société (XVIIIe-XIXe s.) », Université de Lausanne, 7-8 décembre 2017, organisé par V. Ponzetto et J. Ruimi.

« La place de la musique dans les mises en scène de l’acteur Lekain à la Comédie-Française », colloque international « La Musique de scène dans le théâtre parlé de Diderot à Hugo », École des Chartes, 18-20 mai 2017, organisé par O. Bara, S. Serre et P. Taïeb.

« Vaillantes amazones et princes subalternes : ambiguïtés sexuelles dans Épicharis et Néron (1794) de Legouvé », actes du colloque international de l’équipe Phoenix sur « Les sexualités ambiguës dans le théâtre des Lumières », organisé par Th. Wynn et P. Frantz, University of Durham, 4-6 février 2015.

L’exposition du Fils naturel : un modèle musical appliqué à la tragédie domestique », colloque international de Paris-Sorbonne : « Diderot, Théâtre et Musique », 6-8 juin 2013.

« Don Juan sur la scène française de Molière à Mozart : du grand seigneur au méchant homme », Journée d’études « Don Giovanni : les mille et trois visages d’un séducteur », IRPALL – Théâtre du Capitole, le 27 mars 2013.

Recherches en cours

Édition en cours du Théâtre complet de Voltaire sous la direction générale de Pierre Frantz (Classiques Garnier, 6 volumes prévus, tome I publié en 2019) :

Publication en 2022 du tome III : « Nouveaux horizons, nouveaux décors » (pièces des années 1736-1747), direction du volume en collaboration avec Gianni Iotti, et édition de Zulime (1740), tragédie, présentation, établissement du texte, notes et variantes significatives.

En préparation

Voltaire, Sémiramis (1748), tragédie, présentation, établissement du texte notes et variantes significatives, dans le Théâtre complet de Voltaire chez Classiques Garnier, tome IV : « Voir s’émouvoir. Le spectacle et le sensible », sous la dir. de F. Jacob et O. Ferret.

Voltaire, Les Guèbres (1769), tragédie, présentation, établissement du texte notes et variantes significatives, dans le Théâtre complet de Voltaire chez Classiques Garnier, tome VI : « Combats et triomphe », sous la dir. de P. Frantz et O. Ferret.

Rousseau, Jean-Jacques, Les Prisonniers de guerre, comédie en un acte en prose, présentation, établissement du texte, variantes et annotations, dans les Œuvres complètes de Rousseau chez Classiques Garnier, tome II, sous la dir. de J. Berchtold, F. Jacob, Ch. Martin et Y. Séité.

Directions de thèse


Statut : Permanent