Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Enseignante en Français Langue Etrangère, Langue et Culture françaises à Sorbonne Université

Agrégée et docteur es lettres

Sujets de recherche : Représentations de la lecture, XVIIe-XVIIIe-XIXe, voyage, femme autrice,

grandes voyageuses.

Domaine·s de recherche·s

Accès des femmes à la culture, lectures dites féminines, autrices, lectrices, voyageuses, figures féminines inspirantes. Réception littéraire, sociologie de la littérature.

Publication·s

Ouvrages

Deux parenthèses anglaises : Félicité de Genlis (1791-1792) Alexandrine (2011-2012), Paris, Magellan et compagnie, 2022 (à paraître)

Sandrine Aragon (Dir.), EXPATRIEES, Paris, Publibook, Mon petit éditeur, 2013. Recueil de nouvelles, participation et direction de l’écriture collective, en atelier d’écriture.

Sandrine Aragon, Des Liseuses en péril : images de lectrices dans la littérature française (1656-1856), collection «Les dix-huitièmes siècles, Paris, Honoré Champion, 2003, 750 pages (thèse).

Articles en ligne

-Existe-t-il un remède au bovarysme du XXIᵉ siècle ?,The Conversation, novembre 2021

-La Culture féminine dans les contes de fées ( d’Aulnoy et Lhéritier), Ecole des Lettres, octobre 2021

https://www.ecoledeslettres.fr/fiches-pdf/la-culture-feminine-dans-les-contes-de-fees/

-Etre ou ne pas être lecteur dans Le Rouge et le noir de Stendhal, Ecole des Lettres, octobre 2020.

-https://actualites.ecoledeslettres.fr/litteratures/etre-ou-ne-pas-etre-lecteur-dans-le-rouge-et-le-noir-de-stendhal/

-yalda, la nuit du pardon “, un cinéma-vérité aussi puissant que dérangeantThe Conversation, octobre 2020

-Redécouvrir la maison pédagogique de Madame de Genlis  The Conversation, Mars 2020

-La galanterie ” à la française ” est-elle une forme déguisée de sexisme ? The Conversation, mars 2020

– Littérature française : pourquoi les autrices sont-elles encore reléguées au second plan ?  The Conversation janvier 2020

 

Publications de communications lors de colloques ou participation à des ouvrages collectifs

Femmes et culture

–« Ainsi soit-elle : intellectuelle et toujours rebelle », p. 243-252, Littéraires, Pour Alain Viala, tome 1, 2018.

-« Lectrice », Article for the « Dictionnaire des femmes du XVIIIe siècle », Université d’Aix en Provence (2009-2013)

– « L’histoire des femmes revue et corrigée par les femmes ? Etude de quelques traités sur les femmes célèbres publiés par des femmes du XVIIe siècle au XIXe siècle», [In] Sylvie Steinberg et Jean Claude Arnould, Les femmes et l’écriture de l’histoire, publication des universités de Rouen et du Havre, 2008, pp. 367-380.

– « Quelle éducation pour forger des femmes éclairées au XVIIIe siècle ? », actes du colloque de Montpellier III sur les écrits de civilité et d’éducation, Writings on education and courtesy in the period of Enlightenment, Collection Le Spectateur européen, N°9, Université Paul Valéry de Montpellier, 2007.

– « Fallait-il laisser les femmes lire ? », [In] Danielle Bajomée, Juliette Dor et Marie-Elisabeth Henneau (ed), Femmes et livres, Collection “Des idées et des femmes”, Paris, L’Harmattan, 2007.

–   « Lire au féminin à l’époque des Lumières », [In] Thomas Bremer et Andrea Gagnoud (ed.), Modes de lecture dans l’Europe des Lumières – Processes of reading in Enlightenment Europe, Collection le Spectateur européen, N°7, Université Paul Valéry de Montpellier, 2006.

– « Figures de lectrices dans les préfaces romanesques françaises du XVIIIe siècle », [In] Jan Herman (éd.), Préfaces romanesques ,  Actes du XVe colloque international de la SATOR Leuven-Anvers, Louvain, Éditions Peeters, coll. ” La République des Lettres “, vol. 23, 2005.

– «Les Femmes auteurs, autrices ou auteuses selon Rétif de la Bretonne », Etudes rétiviennes, N°36, décembre 2004, pp. 47-67.

-« Des révolutions dans les représentations de lectrices », [In] Femmes des lumières, n°36, Revue XVIIIe siècle, Paris, PUF, 2004, pp. 237-248. https://www.persee.fr/doc/dhs_0070-6760_2004_num_36_1_2608

– « La Figure de la lectrice dans les textes de fiction de 1656 à 1856 », Narratologie, n°7, université de Nice, p 2003.https://journals.openedition.org/narratologie/6

-« Pour une rhétorique de la lecture féminine : évolution des images de lectrices dans les fictions françaises du XVIIe au XIXe siècle (de 1656 à 1856) », [In] Isabelle Brouard-Arends (dir.), Lectrices d’Ancien Régime, Presses Universitaires de Rennes, Interférences, 2003, pp. 455-472.

– « Le jeune Marivaux et ses représentations de lectrices : auteur séducteur ou féministe ? », Actes du colloque de Montpellier de mars 2002, [In] Marivaux subversif ?, sous la direction de Franck Salaün, L’Esprit des Lettres, Paris, Editions Desjonquères, 2003, pp. 137-149.

-«Un discours féministe ? Les représentations de lectrices dans les romans pédagogiques de Louise d’Epinay, Caroline de Genlis et Isabelle de Charrière », Tenth Anniversary volume, Women in French, USA, 2002, pp. 144-152.

– «Les descriptions de lectrices libertines : points d’ancrage de l’intertextualité et ouvertures vers d’autres plaisirs dans les romans libertins du XVIIIe siècle»[In] Nouvelles approches de l’intertextualité, Revue Narratologie, N°4, Université de Nice, 2001, pp.79-95.https://journals.openedition.org/narratologie/312?lang=en

– «Des liseuses en péril : les représentations de lectrices dans la littérature française du XVIIe au XIXe siècle», Revue Lunes, «Réalités, parcours et représentations de femmes», numéro 15, avril 2001, pp. 76-83.

– «Des lectrices passionnées : lecture féminine et passion dans la littérature française au siècle des lumières (1830-1860) : la révélation de la Nouvelle Héloïse», Publication des actes du colloque d’Oxford, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Voltaire Fondation, SVC 12 : 2001.

– «La femme lectrice : un sujet comique ?», [In] Claude Cohen Safir éd., Les Femmes et le rire, Revue Résonances, N°6, novembre 2000, pp. 27-40.

-«Où se cachent les lectrices libertines ? La Lectrice isolée et offerte aux regards dans les romans libertins de la première moitié du XVIIIe siècle», [In] Alain Montandon éd. , Espaces domestiques et privés de l’hospitalité, coll. Littérature, Presses de l’Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, avril 2000, pp. 73-82.

– «Olympia et les vengeances romaines ou le manuscrit de l’ère industrielle». [In] Jan Herman éd., Le Topos du manuscrit trouvé, Actes du colloque de Louvain, Louvain, éd. Peeters, 1999, pp. 307-318.

– «Les limites du lisible féminin», [In] Actes du colloque de Reims 1997, Revue La Lecture littéraire, N°3, Paris, Klincksieck, janvier 1999, pp. 185-193.

Figures de voyageuses

-“Le Brésil terre de fantasme des français ou l’écriture créatrice d’un espace imaginaire”, [In] A Machina da leitura, Luiza Lobo (éd.), UFRJ, Brasil, Editora Grafica Communicaçao, 2003, pp. 119-131.

– “L’Amazonie : un espace féminisé par le regard des voyageurs”, [In] Les Femmes et l’espace, Revue Résonances, N°7, Université de Paris VIII, 2003, pp. 17-26.

– « Une voyageuse peu ordinaire : Jeanne Barret : voyageuse clandestine de l’expédition de Bougainville », Actes du colloque Seuils et traverses 4, Ankara, Turquie, 2-4 juillet 2003, Ankara, Universitesi Basimevi, 2004, pp. 48-55.

– «Les romans d’émigration : récits de voyages ? ou «comment les voyages forment la noblesse» dans les fictions françaises de la fin du XVIIIe siècle», Publication des Actes du colloque Seuils et traverses II, sous la direction de Jean-Yves Le Disez (Université de Brest) et Jan Borm (Versailles Saint Quentin en Yvelines), Enjeux de l’écriture de voyage, volume 1, CRBC et Suds d’Amériques, 2002, pp. 213-223.

– «Les Belles étrangères vues par les femmes auteurs des lumières», Actes du colloque de Dijon de mai 2001, [In] Visions de l’étranger au siècle des lumières, textes réunis et présentés par Marie Odile Bernez, col. Kaléidoscopes, Editions Universitaires de Dijon, 2002, pp.161-172.

 

Adresse

14 Avenue Pierre Grenier 92100 Boulogne Billancourt

Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage
Inscription à la lettre du Cellf