Shelly Charles

Chargée de recherche
  • CNRS
Membre de :

Publications

Ouvrages

Récit et réflexion : poétique de l’hétérogène dans Le Pour et contre de Prévost, Oxford, The Voltaire Foundation, Studies on Voltaire and the 18th Century, 298, 1992, 271 p.

Pamela ou les vertus du roman : d’une poétique à sa réception, Classiques Garnier, coll. « L’Europe des Lumières », 2018, 665 p.

 

Éditions critiques

Louis Sébastien Mercier, Tableau de Paris, dir. J.-C. Bonnet, Mercure de France, 1994, 2 vol. (« Études pour un Tableau », p. lxxiii-xciv, collaboration à l’ensemble de l’annotation).

Louis Sébastien Mercier, Le Nouveau Paris, dir. J.-C. Bonnet, Mercure de France, 1994 (« Des nouvelles de Paris au Nouveau Paris », p. clxxviii-cclviii, , éd. de Musées, Jardins et Fêtes de Paris: textes publiés dans la presse de 1797 à 1800, p. 939-1047 et 1659-1688, collaboration à l’ensemble de l’annotation).

Louis Sébastien Mercier, Mon Bonnet de nuit, dir. J.-C. Bonnet, Mercure de France, 1999 (« Mercier critique: de l’hérésie au scepticisme », p. cvii-cxxxiii, éd. de Textes critiques: articles publiés dans la presse de 1774 à 1799 et articles inédits, p. 1482-1576 et 1796-1812, collaboration à l’ensemble de l’annotation).

Samuel Richardson, Lettres anglaises ou histoire de Clarisse Harlove, traduction de l’abbé Prévost, Desjonquères, 1999, 2 vol., 885 p. et 789 p.

Pigault-Lebrun, Jérôme, Société des Textes Français Modernes, 2008, 665 p.

Louis-Sébastien Mercier, Le Faux ami, dans Théâtre complet, dir. J.-C. Bonnet, Paris, Honoré Champion, 2014, p. 521-594

Louis-Sébastien Mercier, Les Tombeaux de Vérone, dans Théâtre complet, éd. cit., p. 1631-1715.

Louis-Sébastien Mercier, Le Nouveau Doyen de Killerine, dans Théâtre complet, éd. cit., p. 2279-2324.

Louis-Sébastien Mercier, Le Vieillard et ses trois filles, dans Théâtre complet, éd. cit., p. 2327- 2392.

Louis-Sébastien Mercier, Timon d’Athènes, dans Théâtre complet, éd. cit., p. 2450-2548.

Samuel Richardson, Pamela ou la vertu récompensée, Classiques Garnier, « Bibliothèque du XVIIIe siècle », 2018, 830 p.

 

 

Articles et chapitres d’ouvrages

« Du non-littéraire au littéraire : sur l’élaboration d’un modèle romanesque au XVIIIe siècle », Poétique n° 44, 1980, p. 406-421 (trad. espagnole « De lo no-literario a lo literario. Sobre la elaboracion de un modelo novelistico en el siglo XVIII » dans Teoria de los Polisistemas, Madrid, Arcolibros, 1999, p. 99-124).

« Constantes fonctionnelles du discours-manifeste », Littérature n° 39, 1980, p. 111-119.

« Le système littéraire en état de crise: contacts intersystémiques et traduction », Poetics Today 2 :4, 1981, p. 143-160.

« Problèmes d’interférence de systèmes sémiotiques », Semiotics Unfolding, Amsterdam, Mouton Publishers, 1983, p. 671-678.

« Sur l’écriture du présent : La Gazette d’Amsterdam et la Gazette de France », dans Les Gazettes européennes de langue française (XVIIe-XVIIIe siècles), textes réunis par H. Duranton, C. Labrosse et P. Rétat, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 1992, p. 177-188.

« La création savante du vraisemblable dans Le Pour et contre », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, n° 46, Mai 1994, p. 371-385.

« Le Tom Jones de La Place ou la fabrique d’un roman français », Revue d’Histoire Littéraire de la France, n° 6, novembre-décembre 1994, p. 931-958.

« L’écrivain journaliste », dans L. S. Mercier, un hérétique en littérature, dir. J.-C. Bonnet, Mercure de France, 1995, p. 83-120.

« Un ‘avis’ énigmatique: l’‘Avis de l’auteur des Mémoires d’un homme de qualité’ », Recherches & Travaux, n° 38, 1998, p. 95-112.

« Le prélat infortuné ou le Danger des liaisons : modèles romanesques du récit journalistique », dans Les Gazettes européennes et l’information politique de l’Ancien Régime, dir. P. Rétat, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1999, p. 393-402.

« Œuvres complètes et traduction », dans La Notion d’œuvres complètes, Oxford, The Voltaire Foundation, SVEC 370, 1999, p. 29-40.

« Du fait divers au fait exemplaire : une leçon d’interprétation », dans Journalisme et Religion, sous la direction de J. Wagner, New York, Peter Lang, 1999.

« Clarisse, ou les dessous des Liaisons », Poétique n° 121, février 2000, p. 21-47.

« Prévost et la réécriture: Manon Lescaut et Oroonoko », dans L’Abbé Prévost au tournant du siècle, Oxford, The Voltaire Foundation, SVEC 2000 :11, p. 219-231.

« De la traduction au pastiche : L’Histoire du chevalier Grandisson », Eighteenth-Century

Fiction 13 :1, octobre 2000, p. 19-40.

« Crébillon journaliste: témoignage et attribution », dans œuvres complètes de Crébillon,

dir. J. Sgard, Classiques Garnier, t. III, 2001, p 733-746.

« Fortune des Illustres : la traduction anglaise des Illustres françaises », Eighteenth-Century Fiction, 14 :1, octobre 2001, p. 95-109.

« Qu’est-ce qu’un roman anglais ? D’Emma Courtney à la Chapelle d’Ayton », Eighteenth-Century Fiction, 15 :2, janvier 2003, p. 281-302.

« Pigault-Lebrun : tonner contre ! Les mauvaises lectures de Gustave Flaubert », Littérature, n° 131, septembre 2003, p. 18-36.

« Le roman entre tradition classique et modèle anglais », dans Un Siècle de deux cents ans ? Les XVIIe et XVIIIe siècles : continuités et discontinuités, dir. J. Dagen et Ph. Roger, Paris, Desjonquères, 2004, p. 262-279.

« L’empire du roman (1795-1815) », dans L’Empire des Muses. Napoléon, les arts et les lettres, dir. J.-C. Bonnet, Paris, Belin, 2004, p. 247-273.

« Roman d’amour et roman domestique : mutations du genre au tournant du XVIIIe siècle », Eighteenth-Century Fiction 17 :3, avril 2005, Fiction and the Family, p. 509-536.

« Traduire au XVIIIe siècle », dans The Eighteenth century now : boundaries and perspectives, éd. J. Mallinson, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2005 :10, p. 133-147.

« ‘Pilotis for me’ : Stendhal et Pigault-Lebrun », dans Poétique de la pensée. Mélanges offerts à Jean Dagen, réunis par B. Guion, S. Menant, M. S. Seguin et Ph. Sellier, Honoré Champion, 2006, p. 219-234.

« ‘Réformer l’ouvrage d’autrui’ : récit et réécriture dans Le Pour et contre », dans Prévost et le récit bref, dir. J. Herman et P. Pelckmans, Amsterdam et New York, Rodopi, CRIN n° 46, 2006, p. 23-38.

« Aux sources du sensationnel : Wilkie Collins lecteur de l’abbé Prévost ? », CahiersVictoriens et Edouardiens, n° 65, avril 2007, p. 135-160.

« ‘Traduire tout de travers’ : Amélie entre adaptation et parodie », dans Madame Riccoboni, romancière, épistolière, traductrice, éd. J. Herman et P. Pelckmans, Peeters, coll. « La République des Lettres », 2008, p. 237-254.

« Madame de Genlis et le dilemme du roman », dans Madame de Genlis : littérature et éducation, dir. F. Bessire et M. Reid, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2008, p. 149-168.

« Prévost palimpseste : de l’usage de la réécriture dans Cleveland », dans Études sur « Le Philosophe anglais, ou Histoire de M. Cleveland », dir. C. Duflo, F. Magnot et F. Salaün, Peeters, coll. « La République des Lettres », 2010, p. 21-39.

« L’imitation de Clarisse Harlove : La Nouvelle Clarice de Mme Le Prince de Beaumont », dans Séries et variations. Études littéraires offertes à Sylvain Menant, Presses universitaires Paris-Sorbonne, 2010, p. 525-538.

« Les mystères d’une lecture : quand et comment Diderot a-t-il lu Richardson ? », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, n° 45, 2010, p. 23-39.

« ‘Le domaine des femmes’ : roman et écriture féminine dans la critique littéraire du tournant des Lumières », dans Les Femmes dans la critique et l’histoire littéraire, dir. M. Reid, Champion, 2011, p. 85-100.

« Réécritures fictionnelles et réécritures réelles : de la conception du Fils naturel », Revue d’Histoire Littéraire de la France, vol. 111, n° 3, 2011, p. 549-565.

« Réécritures féminines du patrimoine romanesque au tournant des Lumières », dans La Tradition des romans de femmes, XVIIIe-XIXe siècles, dir. C. Mariette-Clot et D. Zanone, Champion, 2012, p. 59-78.

« Prévost : L’homme sans qualités ou l’écrivain à l’école du commerce » (discussion critique de Rori Bloom, Man of Quality, Man of Letters : The Abbé Prévost between Novel and Newspaper, Eighteenth-Century Theory and Interpretation, vol. 53, May 2012.

« Du roman au drame : Grandison et Le Fils naturel », Eighteenth-Century Fiction, vol. 24, n° 4, 2012, p. 549-565.

« La faute à Pigault-Lebrun », Nord’, n° 59, 2012, p. 1-21.

« ‘Les livrées de la perfection’ : la pseudo-traduction du roman anglais au XVIIIe siècle », Les Lettres Romanes, vol.  67, N° 3-4, 2013, p. 395-416.

– « Rappeler, varier, combiner. La mémoire romanesque de La Nouvelle Héloïse », Poétique, n° 173, 2013, p. 63-86.

« ‘Le Voltaire des sans-culottes’ : lectures de Candide dans l’œuvre de Pigault-Lebrun », dans Les 250 ans de « Candide » : lectures et relectures, dir. N. Ferrand et N. Cronk, Peeters, coll. « La République des Lettres », 2014, p.447-459.

« Critique littéraire », dans Dictionnaire des femmes des Lumières, dir. H. Krief et V. André, Paris, Honoré Champion, 2015, t. I, p. 321-327.

« Pigault-Lebrun ou la morale en mouvement », dans Le Sentiment moral, dir. B. Guion, Paris, Honoré Champion, 2015, p. 279-297.

« Les prodiges de l’écriture au présent :  Pamela ou la vertu récompensée », Poétique, n° 178, 2015, p. 337-358.

« Dans les bureaux des nouvellistes : les histoires parisiennes du chevalier de Mailly », dans Paris 1713 : l’année des « Illustres Françaises », dir. G. Artigas-Menant et C. Dornier, Peeters, coll. « La République des Lettres », 2016, p. 263-276.

« Heurs et malheurs du ‘plus fameux romancier de l’époque impériale’ : le cas Pigault-Lebrun », dans Une période sans nom : les années 1780-1820 et la fabrique de l’histoire littéraire », dir. F. Bercegol, F. Lotterie et S. Genand, Classiques Garnier, 2016, p. 359-380.

« Malvina ou la ‘fureur de l’imitation’ », dans Les Femmes en mouvement. L’Univers sentimental et intellectuel des romancières du début du XIXe siècle, dir. F. Bercegol et C. Klettke, Berlin, Frank & Timme, Verlag für wissenschaftliche Literatur, 2017, p. 49-72.

« Roman ‘filousophique’ et roman populaire : Pigault-Lebrun et Les Misérables », Revue d’Histoire Littéraire de la France, vol. 117, n° 3, 2017, p. 633-666.

« Sur l’usage romanesque des Poèmes d’Ossian : Corinne et ‘le fils de Caïrbar’ », Romantisme, n° 177, 2017, p. 90-106.

« ‘Beautés originales’ et ‘combinaisons nouvelles’ : Corinne et le roman anglais du tournant du siècle », Cahiers staëliens, « Le groupe de Coppet et l’Angleterre », n° 68, 2018, p. 73-90.

« Au miroir de l’intertexte : une lecture de ‘Corinne ou l’Angleterre’ », Eighteenth-Century Fiction, 2019, vol. 31, n° 3, p. 481-508.

« Avant Corinne : L’Italienne de Jean-François Dognon », Revue italienne d’études françaises, n° 9, 2019, p. 1-14. https://journals.openedition.org/rief/3314.

« Vrai et usage du vrai : les interactions entre fait divers et fiction romanesque au XVIIIe siècle », Études Epistémè : revue de littérature et de civilisation XVIe-XVIIIe, Études Épistémè, n° 37, 2020. https://doi.org/10.4000/episteme.6936.

« Le ‘peuple des lecteurs’ et l’explosion du genre romanesque », Orages. Littérature et culture 1760-1830, n° 19, Explosions populaires, décembre 2020, p. 75-98.

« Richardson et Moi : du Fils naturel à l’Éloge de Richardson », dans Diderot : Théâtre, Musique, dir. R. Bret-Vitoz et S. Marchand, Classiques Garnier, à paraître.

– « L’écriture du réel dans l’œuvre de Pigault-Lebrun », Le Roman français entre 1800 et 1820, dir. Ch. de Halleux, J. Hensher, C. Seth, Éditions de l’Université libre de Bruxelles, à paraître.

« ‘Des aperçus neufs sur nos mœurs’ : Stendhal et l’optique de Pigault-Lebrun », H. B. Revue internationale d’études stendhaliennes, 2021, à paraître.

– « Avatars de la digression dissertative dans le roman du XVIIIe siècle : de l’illusion à la dérision », dans Digressions, dissertations et réflexions dans les récits de l’époque classique, dir. N. Kremer, M. Hersant, É. Leborgne, C. Ramond, Peeters, coll. « La République des Lettres », à paraître.

– « Le génie de l’athéisme : l’œuvre de Pigault-Lebrun et la polémique religieuse », Orages. Littérature et culture 1760-1830, n° 20, Littérature et Religion, décembre 2021, à paraître.

– « Le roman comique du Dr Primrose ou l’art du travestissement dans Le Vicaire de Wakefield », Études anglaises, à paraître.

– « À propos de botte : roman, comédie et actualité dans Monsieur Botte de Pigault-Lebrun », Romantic Europe : The Virtual Exhibition, à paraître [en ligne].

 

 

 

 

 




Statut : Permanent