Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Domaine·s de recherche·s

La Fontaine (1621-1695). Tradition du récit plaisant (contes, facéties, nouvelles…), du XVe au XVIIe siècle. Tradition de la fable ésopique, du XVe au XVIIe siècle. Pratiques du divertissement mondain au XVIIe siècle.

Recherche·s en cours

Travail (avec Romain Weber) sur les textes liminaires ouvrant les recueils de narrations plaisantes de langue française, depuis les débuts de l’imprimerie jusqu’à la fin du XVIIe siècle.

Publication·s

Monographies

  1. Le « vieux magasin » de La Fontaine. Les Fables, les Contes et la tradition du récit plaisant, Genève, Droz, coll. « Travaux du Grand Siècle », 2021.
  2. L’atelier du conteur. Les Contes et nouvelles de Jean de La Fontaine : Ascendances, influences, confluences, Paris, H. Champion, coll. « Convergences [1] », 2014.

Édition numérique

  1. Abstemius (Lorenzo Astemio), Hecatomythium primum (1495) et Hecatomythium secundum (1505): édition des textes et préparation d’une notice bio-bibliographique détaillée, en collaboration avec Paul Thoen, dans le cadre du projet « Fabula Numerica » (LABEX OBVIL, Université Paris-Sorbonne) : http://obvil.paris-sorbonne.fr/corpus/fabula-numerica/abstemius_hecatomythium/

Contribution à des ouvrages collectifs

  1. (en préparation) Notice sur Les Contes aux heures perdues d’Antoine Le Métel d’Ouville (1643-1644), [in] Frank Greiner (dir.), Fictions narratives en prose de l’âge baroque – Répertoire analytique. Troisième partie, Paris, Classiques Garnier.
  2. (en préparation) « Un conte érotique en vers peut-il être poétique ? Valeurs sociales et esthétiques d’un sous-genre ambigu (1664‑1715) », actes du colloque « Valeurs de la poésie », Presses Universitaires de Rouen et du Havre.
  3. « Enjeux du nom propre fictionnel dans les Caractères de La Bruyère », [in] F. Poulet, M. Tsimbidy & A. Welfringer (dir.), Autres regards sur Les Caractères (de La Bruyère), Atlande, coll. « Clefs Concours », 2020, p. 69‑86.
  4. « “On a toujours besoin d’un plus petit que soi” : La Fontaine et les marges facétieuses », [in] M. Teixeira Anacleto (dir.), Mineurs, Minorités, Marginalités au Grand Siècle, Paris, Classiques Garnier, coll. « Rencontres [425] », 2019, p. 45‑54.
  5. « Les diptyques facétieux du livre III » [in] P. Pelckmans (dir.), La Fontaine en série, Brill, coll. « Cahiers de Recherche des Instituts de recherche Néerlandaise de langue et de littérature française », 2018, p. 23-39.
  6. « Transmutations de la mélancolie dans l’œuvre de La Fontaine » [in] D. Amstutz, B. Donné, G. Peureux & B. Teyssandier (dir.), « Jusqu’au sombre plaisir d’un cœur mélancolique… ». Mélanges en l’honneur de Patrick Dandrey, Paris, Hermann, 2018, p. 277‑286.

Articles publiés dans des revues à comité de lecture

  1. « La revanche des Contes ? Bilan sur un quart de siècle d’études critiques (1995-2020) », Le Fablier, n° 32, 2021, p. 137‑148.
  2. « De la facétie à la galanterie ? Une articulation problématique (1643-1668) », XVIIe siècle, janvier‑mars 2017, n° 274, p. 113‑128.
  3. « Le destin facétieux des fables, d’Abstemius à La Fontaine. Croisements génériques et déplacements poétiques (xve-xviie siècles) », Le Fablier, n° 26, 2015, p. 53‑85.

Article d’encyclopédie

  1. « LA FONTAINE Jean de (1621-1695) », Encyclopædia Universalis [en ligne], remis pour publication en juillet 2019 ; consulté le 4 février 2020. URL : http://www.universalis-edu.com.accesdistant.sorbonne-universite.fr/encyclopedie/jean-de-la-fontaine/

Compte rendu

  1. Compte rendu de La Réforme et la fable, dir. Fr. Poulet et A. Vintenon, préf. Fr. Lestringant, Genève, Droz,  « Cahiers d’Humanisme et Renaissance », 2018, pour la Revue d’Histoire littéraire de la France, section « Comptes rendus en ligne » ; consulté le 4 février 2020. URL : http://srhlf.free.fr/PDF/La_Reforme_et_la_fable.pdf
Publication·s associée·s
Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage
Inscription à la lettre du Cellf