Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Barbey d’Aurevilly – Œuvre critique VIII – Recueils divers

Jules Barbey d’Aurevilly

Tout au long de sa carrière littéraire, Barbey d’Aurevilly fut un collaborateur assidu de la presse de son temps et un critique redouté. Au Nouvelliste, au Pays, au Réveil, au Constitutionnel, à Triboulet, il fut l’observateur attentif de l’actualité éditoriale, des nouvelles productions dramatiques et, plus généralement, de la vie sociale, politique et intellectuelle. Cet aspect de son activité littéraire lui importa assez pour qu’il éprouve le désir de recueillir en volumes un grand nombre de ses études critiques. Interrompue en 1889 par sa disparition, cette entreprise éditoriale fut poursuivie par son amie Louise Read qui porta à près de quarante le nombre des recueils édités, formant ainsi un vaste ensemble du plus grand intérêt pour tous ceux qui s’intéressent à la littérature du XIXe siècle et à l’histoire des idées.

Avant que ne soit commencée l’entreprise éditoriale dont voici la huitième et avant-dernière livraison, on ne disposait pas d’une édition savante intégrale des textes critiques de Barbey, incluant les cinq livraisons du Théâtre contemporain, les titres non recueillis dans Les Œuvres et les HommesDu dandysme et de George Brummell, Les Prophètes du passé, Victor Hugo, Les Quarante médaillons de l’Académie, Goethe et Diderot, Les Ridicules du temps, Les Vieilles Actrices, Le Musée des Antiques, Polémiques d’hier, Dernières polémiques – et les articles donnés dans la presse, mais jamais repris en recueil.

 

Voir aussi

Pour Barbey d’Aurevilly, la vitupération est la manifestation d’une forme de dandysme, Marianne, 13 septembre 2022.

Prix : 97 euros
Directeur·trice·s scientifique·s : Pierre Glaudes, Catherine Mayaux