Histoire de ma vie
Casanova, éd. Michel Delon

Couverture Histoire de ma vie, éd. M. Delon

Casanova (1725-1798) ne déroule pas seulement l’histoire de sa vie : il la recrée par la littérature. Il n’a pas le goût de la confession, mais celui du spectacle. Son pouvoir de séduction, c’est le pouvoir du récit. Chercher les mots qui sachent rendre une silhouette, un vêtement, une attitude, une étreinte, c’est donner forme à des souvenirs, c’est se laisser aller à un roman qui déborde le souvenir. Écrite dans une langue toute personnelle, où le français emprunte constamment à l’italien, l’Histoire de ma vie est la réunion, brillante et jouissive, d’un mémorial et d’une réinvention de soi.
Aventurier, libertin, grand européen, Casanova apparaît aussi sous un jour plus sombre : inquiet de Dieu et de la mort, vieil homme qui se penche avec mélancolie sur les coups d’éclat d’une jeunesse perdue. Sa nostalgie de l’Ancien Régime va de pair avec ses revendications de plébéien. L’exaltation d’une réciprocité en amour s’accompagne de la pire répétition de la violence contre les femmes. Voici un témoignage rare sur la lucidité et l’inconscience d’un homme qui a voulu libérer les élans amoureux sans toujours se libérer des réflexes de la domination masculine. Casanova y échappe en inventant une écriture à nulle autre pareille : son français de l’extérieur nous conduit, comme rarement, au cœur d’un être qui s’est aventuré dans la différence des sexes.

Ville : Paris
Collection : Folio classique
Éditeur·trice·s scientifique·s : Michel Delon