Joris-Karl Huysmans. De Degas à Grünewald

Huysmans (1848-1907), plutôt féru de Frans Hals et Rembrandt jusque-là, a avoué combien fut déterminante la découverte de Degas lors de l’exposition impressionniste de 1876, la deuxième du genre. L’artiste de la «commotion» jouira d’un statut particulier dans la critique d’art de l’écrivain, qui admet d’emblée la possibilité d’une double modernité : celle des peintres de la vie moderne, et celle des explorateurs du rêve. Son désir d’échapper aux logiques de chapelle aura toutefois porté tort à Huysmans, dont le massif critique souffre encore d’une méconnaissance relative. Cet ouvrage entend montrer que ce supposé fils de Zola agit davantage, et très tôt, en héritier de Baudelaire, sa véritable autorité, et Gautier, très souvent cité, comme si le romancier de Marthe s’était dès le départ doublé de celui d’À rebours. Le lecteur est ainsi invité à reprendre pied dans un moment particulier de l’art européen et de la sensibilité moderne, à la croisée de la poussée naturaliste des années 1870, du décadentisme des années 1880-1890 et du «retour» aux Primitifs sur fond de renaissance catholique. Il est peu de grands écrivains qui aient été aussi impliqués que lui dans ce vaste mouvement d’époque.

Parution : 5 décembre 2019
ISBN : 9782072865602
Ville : Paris
Collection : Livres d’art
Directeur·trice·s scientifique·s : André Guyaux et Stéphane Guégan