La Lutte contre la nouvelle Sorbonne 1910-1914. Un débat sur l’Université au temps de la troisième République
Claire Bompaire-Évesque

En 1910, des journalistes accusent les professeurs de Sorbonne de sacrifier l’émotion littéraire au profit d’une érudition indigeste, importée d’Allemagne ; ils les rendent responsables de la « crise du français » et s’indignent que l’accès à l’enseignement supérieur soit désormais possible à des jeunes n’ayant pas étudié le latin. Tout cela sur fond de lutte entre l’Église et l’État et de conflits nés de l’affaire Dreyfus. La Lutte contre la nouvelle Sorbonne explore les dessous de cette polémique, en se plaçant au carrefour de problématiques qui ont depuis suscité de nombreuses recherches : histoire institutionnelle et idéologique des disciplines littéraires, histoire des revues savantes, droitisation du champ intellectuel au début du XXe siècle.

Prix : 39 €
ISBN : 978-2-84830-239-3
Ville : Paris