Littératures classiques “La Mesnardière, un lettré de cour au XVIIe siècle”
Collectif

littératures classiques

Hippolyte‑Jules Pilet de La Mesnardière (1616-1663) fut médecin, dramaturge, poète, traducteur, théoricien de la littérature. Il succéda à Tristan L’Hermite à l’Académie française en 1655. Il est connu aujourd’hui pour deux livres : un texte sur la maladie de la mélancolie, publié lors de l’affaire des possédées de Loudun (1635), et une poétique de la tragédie (1639), qui constitue une étape majeure de la construction de la doctrine littéraire classique. Mais aucune étude d’ensemble n’a été consacrée à cet auteur ; bien plus, une large partie de ses écrits reste à redécouvrir.

La présente publication réunit des études sur l’ensemble de l’œuvre, certaines portant sur des aspects jusqu’ici complètement ignorés (poésie religieuse, poésie scientifique, traductions de Pline, relations de bataille et théorie de l’historiographie, etc.). Elle montre aussi ce qui en fait l’unité : fidèle au projet de Richelieu de fonder une littérature nationale à la fois moderne et héritière de l’Antiquité, La Mesnardière ne visait rien moins qu’à devenir le « législateur du Parnasse ». Ce numéro fera donc date dans le champ des études sur la littérature du XVIIe siècle français.
Entièrement en ligne gratuitement

Prix : accès libre
Collection : En ligne sur la plateforme CAIRN