Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Sophie Fischbach
Sophie Fischbach

Thèse soutenue en novembre 2014, sous la direction de Michel Jarrety : L’humanisation dans l’œuvre de Jules Supervielle. Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Normalienne (Ulm, concours A/L 2005), agrégée de Lettres modernes, docteur de Lettres modernes.

Depuis 2019 : professeur de chaire supérieure en khâgne au Lycée Fustel de Coulanges.

2014-2019 : professeur de lettres en CPGE scientifiques et commerciales au Lycée Kléber et au Lycée Poincaré.

2013-2014 : professeur de français en collège

2012-2013 : ATER (demi-poste) à l’université Paris-Sorbonne

2009-2012 : allocataire-monitrice à l’université Paris-Sorbonne

Lien avec d’autres équipes de recherche

Participation au programme ANR « Histoire des idées de littérature, 1860-1940 » (HIDIL), université Paris-Sorbonne – Littératures françaises du XXe siècle

Participation au Groupe d’études farguiennes au sein de l’équipe REAGIR du CSLF, université Paris-Ouest, Nanterre, La Défense

 

 

Publication·s

Ouvrages

A paraître : Jules Supervielle, Choix de Lettres, II, édition critique, éditions Classiques Garnier.

2021 : Jules Supervielle, Une quête de l’humanisation, éditions Classiques Garnier.

2021 : Jules Supervielle, Choix de Lettres, édition critique, éditions Classiques Garnier.

Articles dans des revues à comité de lecture et ouvrages scientifiques 

À paraître aux Editions et Presses Universitaires de Reims : « Jules Supervielle et Jean Giraudoux : le refus d’une écriture sous “influence” », L’Inimitié dans les correspondances d’écrivains, dir. Régine Battiston et Augustin Voegele.

À paraître aux éditions Classiques Garnier : notices « Jules Supervielle », « Alfredo Gangotena », « Voyage à Guéret », Dictionnaire Max Jaxob, dir. Patricia Sustrac et Alexander Dickow.

2021 : notice « Jules Supervielle », Dictionnaire Valéry Larbaud, dir. Amélie Auzoux et Nicolas Di Méo, Éditions Classiques Garnier.

2017 : « Essai de géographie romanesque : de l’œuvre romanesque américaine de Jules Supervielle à l’adoption de la posture du hors-venu », Romans et récits français, entre nationalisme et cosmopolitisme, Éditions Classiques Garnier.

2014 : « La littérature éclairée : Jules Supervielle – Jean Paulhan », La Littérature selon Jean Paulhan, Éditions Classiques Garnier, 2014.

2014 : « Étude génétique du conte-poème de Jules Supervielle : vers une redéfinition des frontières génériques », Textes et Contextes, Revue de l’Université de Bourgogne.

2014 : « Léon-Paul Fargue – Jules Supervielle : signes d’une rencontre », Ludions, Revue de la Société des Lecteurs de Léon-Paul Fargue.

2013 : « Ce fut comme une apparition » : Max Jacob et Jules Supervielle », Cahiers Max Jacob.

2013 : « Lettres de Max Jacob à Jules Supervielle (1922-1935) », co-écrit avec Patricia Sustrac, Cahiers Max Jacob.

2012 : « ”Inventer les mots” : Fargue et Michaux lus par Supervielle », Ludions, Revue de la Société des Lecteurs de Léon-Paul Fargue.

Actes de colloque  

2014 : Actes de la journée d’étude « Jules Supervielle sur la scène littéraire : le hors venu à la croisée des chemins », www.fabula.org.

2014 : « Julio et Marcellus : lecture des lettres de Jules Supervielle à Marcel Jouhandeau », Actes des Doctorales de l’École Doctorale III.

2013 : « Le Minotaure de Jules Supervielle ou l’humanisation subversive », Autour du minotaure, sous la direction de Rémy Poignault et Catherine d’Humières, coll. Mythographies et sociétés, Presses universitaires Blaise Pascal.

2012 : « La littérature éclairée : Jules Supervielle-Jean Paulhan », Actes du colloque « Jean Paulhan et l’idée de la littérature », www.fabula.org.

Participation à des colloques et journées d’études 

26 janvier 2022 : participation à l’atelier “Perspectives croisées” du CELLF.

21 juin 2014 : « Julio et Marcellus : lecture des lettres de Jules Supervielle à Marcel Jouhandeau », Doctorales de l’École doctorale III, Maison de la Recherche, université Paris-Sorbonne.

16 mai 2013 : « Supervielle et Étiemble : vers l’élaboration d’un “nouveau classicisme” », journée d’études « Jules Supervielle sur la scène littéraire : le hors-venu à la croisée des chemins », Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne

20 juin 2012 : « Essai de géographie romanesque : de l’œuvre romanesque américaine de Jules Supervielle à l’adoption de la posture du hors venu », journée d’études « Roman et identité : la question du cosmopolitisme (1870-1939), Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne

18-20 mai 2011 : « La littérature éclairée : Jules Supervielle – Jean Paulhan », colloque Jean Paulhan et l’idée de littérature, IMEC, Abbaye d’Ardenne, Programme ANR « Histoire des idées de littérature, 1860-1940 » (HIDIL), Université Paris-Sorbonne – Littératures françaises du XXe siècle

13-15 janvier 2010 : « Le Minotaure de Jules Supervielle ou l’humanisation subversive », colloque Autour du minotaure, CELIS, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand.

Organisation de colloques et journées d’études 

6 février 2019 : organisation du colloque HEC sur le thème de la mémoire au lycée Kléber.

7 février 2017 : organisation du colloque HEC sur le thème de la parole au lycée Kléber.

3 février 2016 : organisation du colloque HEC sur le thème de la nature au lycée Kléber.

21 juin 2014 : choix du thème et rédaction de l’argumentaire de la Journée des doctorants de l’École doctorale III (université Paris-Sorbonne), « Amitiés littéraires ».

16 mai 2013 : « Jules Supervielle sur la scène littéraire : le hors venu à la croisée des chemins », journée d’études, Maison de la Recherche de l’université Paris-Sorbonne.

Publication·s associée·s
Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Inscription à la lettre du Cellf
Si vous souhaitez recevoir la lettre du CELLF, merci d’écrire à la direction du CELLF (contact ci-contre), en indiquant vos coordonnées et en nous aidant à mieux vous connaître.
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage