Julien Green, Toute ma vie, tome 3, éd. Alexandre de Vitry, Guillaume Fau, Carole Auroy, Tristan de Lafond
Julien Green

Julien Green, Toute ma vie, tome 3

Œuvre monumentale qui couvre soixante-dix ans de la vie de l’écrivain, le Journal de Julien Green n’avait pourtant jamais été publié dans sa version intégrale et définitive. L’auteur en avait délibérément écarté les pages les plus intimes, jugeant impubliable de son vivant cette « confession qui rétablissait la vérité ». Mais il se déclarait favorable à ce qu’elle fût exhumée le moment venu. C’est chose faite aujourd’hui grâce à cette édition conçue et présentée par Guillaume Fau, Carole Auroy, Alexandre de Vitry et Tristan de Lafond.

Ce troisième volume couvre la période 1946-1950, celle de la réinstallation Green à Paris, au retour des années d’exil passées aux États-Unis. L’écrivain reprend pied dans la vie intellectuelle, artistique et mondaine, aux côtés de son compagnon de vie, Robert de Saint Jean, et d’Anne Green, sa sœur. Il retrouve les écrivains dont il fut l’ami et le con dent durant l’entre-deux-guerres, André Gide, François Mauriac, Jean Cocteau, Jacques Maritain, surtout. Mais il est aussi confronté à une génération nouvelle d’auteurs qui, de Jean-Paul Sartre et Albert Camus à Jean Genet, bouleverse quelque peu son univers littéraire. Auprès de lui se renforcent dans le même temps le rôle et l’influence de religieux qui vont devenir ses interlocuteurs quasi quotidiens et les témoins de son évolution intérieure. Au début des années 1950, on voit s’ouvrir pour l’auteur de nouveaux horizons : celui du théâtre, d’abord, forme d’expression pour lui inédite ; celui, aussi, d’un infléchissement de sa vie personnelle avec la rencontre d’Éric Jourdan, son futur fils adoptif.

Prix : 32 €
Éditeur·trice·s scientifique·s : Alexandre de Vitry, Guillaume Fau, Carole Auroy, Tristan de Lafond