Julien Green, Toute ma vie, tome II, éd. Alexandre de Vitry, Guillaume Fau, Carole Auroy, Tristan de Lafond
Julien Green

Julien Green, Toute ma vie, tome 2

Œuvre monumentale qui couvre soixante-dix ans de la vie de l’écrivain, le Journal de Julien Green n’avait pourtant jamais été publié dans sa version intégrale et définitive. L’auteur en avait délibérément écarté les pages les plus intimes, jugeant impubliable de son vivant cette « confession qui rétablissait la vérité ». Mais il se déclarait favorable à ce qu’elle fût exhumée le moment venu. C’est chose faite aujourd’hui grâce à cette édition conçue et présentée par Guillaume Fau, Carole Auroy, Alexandre de Vitry et Tristan de Lafond.

Ce deuxième volume couvre la période 1940-1945. Ayant embarqué à Lisbonne en juin 1940, Julien Green parvient à Baltimore au mois de juillet. C’est aux États-Unis qu’il passe les années de la Seconde Guerre mondiale. Cet « exil américain » marque pour Green « la fin d’un monde ». Durant cette période très riche tant du point de vue historique que personnel, il multiplie expériences et rencontres, notamment avec les Européens réfugiés comme lui en Amérique. Il prend part à l’organisation depuis l’étranger de la résistance au régime de Vichy et aux opérations de la propagande contre les nazis. Il évoque aussi sa vie littéraire et sentimentale, sur fond de nostalgie pour Paris et la vie française qu’il a passionnément aimée.

Aux neuf carnets ici rassemblés s’ajoute le texte d’un cahier entièrement inédit, intitulé Todo es nada. Écrit du 19 juin 1941 au 21 février 1944, il se présente comme une tentative de « journal spirituel » tenu parallèlement au journal ordinaire. Il constitue un élément essentiel, inconnu jusqu’à aujourd’hui, pour la compréhension de l’évolution spirituelle de Julien Green et de l’ensemble de son œuvre.

Prix : 32 €
Éditeur·trice·s scientifique·s : Alexandre de Vitry, Guillaume Fau, Carole Auroy, Tristan de Lafond