Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
Centre d’étude de la langue et des littératures françaises

Enquête sur les enquêtes : tableaux, parnasses, panoramas de l’histoire littéraire

Colloque organisé par Alexandre Gefen et Guillaume Métayer, UMR THALIM (CNRS-Paris3-ENS) & UMR CELLF (CNRS Sorbonne Université)

Actes à lire sur Fabula.org

Après l’âge des représentations allégoriques, telles que le Voyage au Parnasse de Cervantès (1614) ou encore le Temple du goût de Voltaire (1733), du Tableau de l’esprit de nos écrivains de Sabatier de Castres en 1772 au Tableau de la littérature française de la NRF en 1929 en passant par le Tableau historique de l’état et des progrès de la littérature française depuis 1789 de Marie-Joseph Chénier (1818), de L’Enquête sur l’évolution littéraire de Jules Huret de 1891 à l’enquête « Pourquoi écrivez‑vous ? » de la revue Papiers en 2019 en passant par la célèbre enquête de la revue Littérature de 1919, tableaux, bilans, enquêtes, panoramas jalonnent l’histoire littéraire en fournissant autant de points d’arrêt et de comparaison que de vues synoptiques.

Le CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises) est une unité mixte de recherche de Sorbonne Université et du CNRS (UMR 8599). Il est issu du rapprochement, en janvier 2014, de plusieurs unités et équipes de recherche de Sorbonne Université : d’une part le CELLF 17-18, fondé en 1967 et consacrant ses travaux aux textes littéraires des XVIIe et XVIIIe siècles ; d’autre part deux équipes d’accueil : le « Centre de recherche sur la création littéraire en France…

ADRESSE
CELLF – Centre d’étude de la langue et des littératures françaises
UMR 8599 (CNRS – Université Paris-Sorbonne)
1, rue Victor Cousin
75230 Paris Cedex 05
CONTACT
Inscription à la lettre du Cellf
Si vous souhaitez recevoir la lettre du CELLF, merci d’écrire à la direction du CELLF (contact ci-contre), en indiquant vos coordonnées et en nous aidant à mieux vous connaître.
Sites du CELLF
16-18 Escalier G, 2e étage
19-21 Escalier I, 2e étage